Voilà bientôt un an que la crise du Covid-19 a poussé de nombreux Français à télétravailler, souvent à temps complet lors des périodes de confinement et de couvre-feu notamment. Quelles leçons en tirer ? Quelles conséquences ce télétravail forcé a sur la santé et le bien-être des actifs ? Une nouvelle étude menée par Fellowes, fournisseur de solutions ergonomiques de bureau, pointe du doigts les maux entraînés par ce télétravail contraint et prolongé, mais aussi les pistes pour y remédier (1).

Premier constat : seulement la moitié des personnes interrogées ont une configuration de poste de travail adaptée. 65% des répondants ont personnellement acheté du matériel de bureau afin de rendre le travail à domicile plus confortable. En effet, 14% ont demandé du matériel à leur employeur mais n’ont jamais reçu de réponse, tandis que 9% ont vu leur demande rejetée. Et les autres ? 12% expliquent travailler depuis leur canapé, 4% depuis leur lit et 4% travaillent même par terre.

Et cela n’est pas sans conséquences… Les impacts sur la santé physique sont aussi bien réels : plus d’un tiers souffrent de fatigue oculaire (41%), de douleurs au dos (39%) et de maux de tête (31%). Plus d’un tiers (33%) d’entre eux admettent se sentir stressés ou anxieux, seuls et isolés (33%) et fatigués ou en manque d’énergie (39%). Plus inquiétant encore : l’étude révèle que 33% des répondants pensent que leurs employeurs ne se soucient pas de leur santé mentale – faisant passer la productivité et les résultats avant leur bien-être.

“Le contexte actuel a imposé le télétravail pour une majorité de Français, explique Yannick Bénet, ostéopathe et ergonome, fondateur de Neo Forma. Malheureusement beaucoup ne connaissent pas les principes d’installation à leur poste de travail que ce soit au bureau ou en télétravail. Il est donc impératif pour les employeurs d’agir ! ».

Plus de travail, moins de pauses !

Malgré la perception habituelle selon laquelle le travail à domicile signifie un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, près de la moitié (54%) travaillent plus d’heures lorsqu’ils travaillent à domicile, par rapport au bureau. Un tiers se sent coupable de faire une pause et 30% sont trop occupés pour la faire. Plus d’un tiers (42%) estiment qu’ils doivent être disponibles à tout moment de la journée. Selon l’étude, beaucoup (76%) se sentiraient plus motivés et productifs s’ils avaient un meilleur environnement de travail à domicile, mais 47% affirment que leur employeur ne les a pas aidés à créer un bon environnement de travail à domicile. D’où la nécessité pour les entreprises aujourd’hui de s’intéresser à la qualité de vie en télétravail, et plus seulement au bureau. Concrètement, cela demande, par exemples, de fixer des horaires clairs, de favoriser le droit à la déconnexion le soir et le week-end, de promouvoir des temps de pause réguliers pendant la journée (au lieu de les pointer du doigt). La pratique sportive peut, elle aussi, être encouragée pour lutter contre la sédentarité et permettre de relâcher la pression. Afin d’aider les salariés à adopter ces bonnes pratiques, la sensibilisation et la formation des managers sont des éléments clés.

Bonne nouvelle : près de 9 actifs sur 10 souhaitent continuer à télétravailler au-delà de la crise sanitaire, en optant pour un modèle hybride mélangeant dans la même semaine travail à distance et travail au bureau.

(1) L’enquête en ligne a été menée par Atomik Research auprès de 1000 employés de bureau Français qui travaillent à domicile depuis au moins 4 mois en raison du coronavirus. Le travail de recherche sur le terrain a eu lieu du 10 au 14 novembre 2020. Voir l’intégralité de l’étude : https://apps.fellowes.com

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A voir :
– Replay Webinaire : “Ergonomie : Les bonnes postures et les bons réflexes en télétravail

A lire aussi :
– Télétravail et ergonomie : notre guide de survie
La QV2T, ou la qualité de vie en TéléTravail
Télétravail : 5 postures de yoga pour en finir avec le mal de dos
Crise du Covid-19 : “La sécurité psychologique est indispensable pour la santé des salariés, ce n’est pas un luxe !”

Photo by Jornada Produtora on Unsplash

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici