En France, c’est à partir des années 2000 que la notion de QVT émerge dans le discours public et politique, avec notamment la signature de l’Accord National Interprofessionnel en 2013. Le métier de Responsable QVT est donc récent et son importance encore trop méconnue dans les entreprises. C’est pourquoi la société Moodwork, spécialiste de la QVT, a réalisé une enquête auprès d’une trentaine de responsables QVT pour mieux faire connaître ce métier (1).

86% des professionnels interrogés occupent ce poste depuis moins de 5 ans. De plus, les expériences professionnelles avant d’occuper le poste de responsable QVT est très variées (RH, psychologue, responsable mission handicap, chargé de prévention…). Quelles sont leurs missions au quotidien ?

Moins médiatisé que le job de Chief Happiness Officer, le métier de Responsable QVT n’est pas encore clairement défini. Plus de 70% des personnes interrogées estiment exercer finalement d’autres fonctions en plus de celles d’un responsable QVT. Qu’est-ce qui les anime et les motive le plus ?

Mais même dans les entreprises ayant un responsable QVT, le sujet n’est pas forcément perçu comme une priorité…

* Profil établi d’après les entretiens menés auprès de 35 responsables QVT.

(1) Pour télécharger l’enquête de Moodwork “Responsable qualité de vie au travail : les dessous du métier” : https://qvt.moodwork.co/fr/enquete/

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
La qualité de vie au travail ne doit pas être agréable
TPE-PME : découvrez un guide pratique pour favoriser la qualité de vie au travail
La qualité de vie au travail, c’est quoi ?

Photo by Laura Davidson on Unsplash

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici