Qui dit bien-être au travail, dit Chief Happiness Officer. Un métier à la mode dont on parle beaucoup, mais dont on connaît encore mal le contenu et les contours. Vous aimeriez endosser ce rôle au sein de votre entreprise ? Découvrez les premières formations pour cultiver le bonheur au bureau.

Devenir Chief Happiness Officer (CHO)

Le 6 décembre 2016 à Cesson Sévigné (près de Rennes)
Cette formation d’une journée , qui allie théorie et ateliers pratiques, a pour vocation d’expliciter toutes les dimensions de ce nouveau poste de « responsable du bonheur » en entreprise. Les objectifs ? Appréhender le concept de bonheur au travail et les missions du CHO, savoir mesurer le bien être des salariés et le déployer. Le tout autour de trois axes : la communication, l’engagement sur les valeurs et l’animation. Exemples concrets à l’appui. Plus d’infos : www.digitellement.fr

CHO : Développez votre stratégie d’organisation basée sur le Bonheur au Travail

Les 11 et 12 janvier 2017 à Bruxelles
Une formation de deux jours proposée par le cabinet Happyformance. Deux jours d’inspiration, d’échanges, de réflexion et de co-développement. Au programme : Qu’est-ce que le bonheur au travail ? Comment le soutenir et le répandre au niveau des ressources humaines ou de la communication ? Quelle corrélation avec la performance ? Comment gérer les conflits, les obstacles et les résistances ? Comment définir la bonne stratégie pour votre organisation ? Cette formation est animée par Laurence Vanhée, auteure de Happy RH (ed. La Charte), qui a contribué à la transformation du ministère belge de la Sécurité Sociale, et Séverine Bedoret qui a rejoint Happyformance pour y mener des projets de transformation positive d’organisations, après sept ans de conseil stratégique au sein de Deloitte. Plus d’infos sur eventbrite.

Devenez acteur du Bonheur Au Travail dans votre organisation, des fondamentaux scientifiques à l’action concrète

Les 23 et 24 janvier et le 10 mars 2017 à Paris
L’Académie Spinoza organise sa première formation à destination des collaborateurs d’entreprises. Le but ? Maîtriser la théorie du bonheur au travail, ses enjeux, ses freins et ses modalités, mais aussi créer sa propre boîte à outils pour favoriser l’engagement, l’agilité, la créativité et la coopération. De quoi impulser concrètement le changement pour le mettre en oeuvre dans votre entreprise. Plus d’infos : http://fabriquespinoza.fr

Pour tout savoir sur le métier de Chief Happiness Officer, découvrez nos vidéos C comme Chief Happiness Officer partie 1 et partie 2.

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job.

A lire aussi, les témoignages de trois Chief Happiness Officers :
– Florelle Moire : « Je suis Chief Happiness Officer, et très fière de l’être ! »
– Séverine Daniel : « Etre Chief Happiness Officer, c’est avant tout un savoir-être »
– Nathalie Forestier d’Allo Resto : « Le Chief Happiness Officer crée du liant entre les services, c’est un facilitateur »

Et saviez-vous enfin qu’il existe un club des CHO ?

Crédit photo : pexels.

15 Commentaires

  1. J’ai participé à celle de Cesson, car j’ai réalisé une démo de massage assis auprès du public formé donnant proposant ainsi un exemple concret de QVT au travail. Merci à Olivier Durand et sa sté Digitellement.

  2. Bonjour,

    Je souhaiterai suivre une formation tel que celle dont vous parler dans cet article. En avez- vous à me conseiller cet été ou automne ?

    Merci à tous !

    • Bonjour,
      De nouvelles sessions ont lieu régulièrement, nous vous conseillons d’aller sur chaque site voir les dates des prochaines formations, et de comparer le positionnement de chacune selon vos attentes : êtes-vous en poste dans une entreprise ? En reconversion ? Coach ? Il faut surtout que la formation réponde à vos besoins. Belle journée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici