Un groupe de travail collaboratif dédié au partage d’expériences, d’idées et de bonnes pratiques. Voilà comment se définit le club des Chief Happiness Officers (CHO) lancé par le site L’Optimisme. 

Le 27 janvier dernier, dans les locaux de Cheerz, à Paris, le club des CHO organisait son premier événement. Une “HappyAction” qui a réuni une trentaine de personnes. L’idée ? Permettre aux membres de se rencontrer, mais aussi de profiter de l’expertise de spécialistes lors de workshops aux thématiques ciblées. “Avant d’organiser cette première édition, nous avons pris le temps de rencontrer des CHO, et un des points qui revenait régulièrement lors des discussions était un besoin évident de networking”, précise le co-fondateur Olivier Toussaint.

La matinée a démarré avec les témoignages de Nathalie Forestier, CHO d’Allo Resto, et de Sophie Magnillat, CHO des laboratoires Boiron. Ce qui les anime ? La volonté de remettre l’humain au cœur de la politique de l’entreprise et d’inventer des nouveaux outils pour aider les salariés à s’épanouir davantage dans leur travail. Comme l’a rappelé Nathalie Forestier : “Non, le CHO n’est pas le chef de l’apéro ! Mes missions vont bien au-delà, et touche, entre autres, à la communication interne.” Sophie Magnillat a, de son côté, raconté l’histoire de cette entreprise familiale qui compte aujourd’hui 3 700 collaborateurs : “Dès les années 70, Christian Boiron s’est intéressé à l’être social et a voulu favoriser, par exemple, la flexibilité des temps de travail. C’était un précurseur. En 1984, il a créé le poste de maîtresse de maison. Même si les missions ont évolué, c’était un peu l’ancêtre des CHO !”.

Les participants ont ensuite assisté à trois ateliers : Séverine Daniel a présenté les fondamentaux du “Happiness at work”, Cécile Mérieau, directrice de projets chez OBEA Conseil, les indicateurs permettant de mesurer le bien-être au travail, et Véronique Teurlay, créatrice d’Oktopod, les secrets de la créativité.

“Le format évoluera sensiblement en fonction des retours que nous aurons, toujours dans cette optique de co-construction, explique Olivier Toussaint. Nous offrons la possibilité à toutes les personnes ayant une expérience significative sur le sujet de participer à un premier événement à titre gratuit. Cependant, pour participer à un cycle d’événements complet – soit 4 événements en tout – nous demandons la souscription à une adhésion payante.” En attendant, la deuxième édition, vous pouvez toujours faire le plein de bonne humeur sur le site de L’Optimisme.

A lire aussi :
“Dico du bien-être au travail : C comme Chief Happiness Officer”
Témoignage : « Je suis Chief Happiness Officer et très fière de l’être ! »

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job.

Plus d’infos : http://clubdescho.com/

21 Commentaires

  1. Bonjour,

    Je suis CHO au sein du groupe Jean Rouyer Automobiles et je souhaite participer aux événements des CHO. Pourrez vous me communiquer les prochaines dates ?
    Merci par avance. Cordialement, Nancy BOIGNE

  2. Bonjour. Je suis entrain de travailler sur la mise en place de CHOs au Sein d’Air France , et serai la ChO du groupe. Pouvez vous svp m’envoyer les prochaines dates d’événements svp et peut être me mettre deja en relation avec des Cho pour m’inspirer ? Merci para avance

  3. Bonjour,

    En pleine reconversion professionnelle, je souhaiterai (pour diverse raisons) devenir CHO? est ce qu’il y a”une formation” ou un pré requis indispensable? en vous remerciant pour votre retour.
    Belle Journée

  4. […] Festival Happy Folk Du 6 au 8 juillet à Paris Après le succès de sa première édition l’an dernier, ce festival de l’art de vivre slow investit cette La REcyclerie, un lieu emblématique de la capitale, ancré sur les valeurs du développement durable et de l’écologie. En mariant bien-être & créativité et en fédérant activités, savoir-faire et marques slow, Happy Folk souhaite rassembler les individus qui aspirent à un mode de vie, de travail et de consommation plus authentique, épanouissant, nomade, créatif, responsable et utile. Au menu : des sessions de bien-être  et 2 conférences sur le slow en entreprise et sur les nouveaux modes de travail avec, entre autres, Fabienne Broucaret et Virginie Boutin, auteures de « 2h chrono pour déconnecter (et se retrouver)« , Arnaud Collery, CHO et auteur de « Mister Happiness« , Hélène Picot, coach et slasheuse ou encore Catherine Testa, co-fondatrice du club des C.H.O. […]

  5. Sérieusement, arretez avec le “happy” a toutes les sauces !!!
    D’ou vient le mal-être au travail a votre avis ? Tress, brun out, pression, etc…..
    Et la réponse à tout çà serait un CHO ? rire !! C’est un gag !?
    Affligeant…..

  6. La Direction de notre intercommunale a décidé de me désigner CHO dans l’entreprise. Je dois créer le service de A à Z. Pouvez-vous m’indiquer les formations, salons, etc … qui existent. Je suis en Belgique mais je peux me déplacer dans le Nord de la France. Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici