Motivation, épanouissement au travail, stress… Découvrez les chiffres marquants du dernier baromètre de l’observatoire du Cegos. Une étude menée cet été auprès de 1 210 salariés, managers et DRH.

Le travail, une source d’épanouissement ?
Oui ! 57% des salariés et 78% des managers pensent que leur travail est d’abord une source d’épanouissement personnel avant d’être une source de contraintes.

Un management en demi-teinte
Si une large majorité des salariés font confiance à leur manager et estiment pouvoir compter sur lui, seulement 48% se sentent guidés et orientés dans leurs actions pour atteindre leurs objectifs. Autres bémols : de moins en moins de salariés se sentent reconnus dans leur travail par leur manager (63% en 2016 vs 68% en 2015) et pensent que leurs idées sont prises en compte (62% en 2016 vs 68% en 2015).

Les outils numériques effacent la frontière vie pro-perso
C’est ce que pensent 46% des managers et 41% des DRH.

Le stress, une réalité qui perdure
55% des salariés et 64% des managers disent subir un stress régulier dans leur travail. Ils sont 3 sur 4 à estimer que ce stress a un impact négatif sur leur santé. Les principales sources de stress ? Une charge de travail trop importante, une mauvaise organisation, les changements incessants, la pression de la hiérarchie ou des clients et enfin le manque de soutien. Le sentiment d’isolement a ainsi grimpé de 10% en un an chez les salariés !

La qualité de vie au travail (QVT), un sujet dont s’emparent les entreprises
48% des DRH expliquent avoir mis en place des actions pour prévenir les risques psycho-sociaux et 52% pour améliorer la QVT. 41% ont signé un accord sur la QVT, soit 25% de plus que l’an dernier. Ce qui améliorerait le bien-être au travail selon la majorité des salariés et des managers ? Avant tout des perspective d’évolution et une meilleure coopération en interne.

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici