Après avoir décrypté les missions du Chief Happiness Officer, place à la pratique ! Comment initier ce poste dans votre entreprise ? Quelles sont les clés pour endosser ce rôle ? Les conseils d’Amélie Motte, CHO de La Fabrique Spinoza, dans « Le Dico du bien-être au travail ».

Rendre l’ambiance de travail agréable et conviviale, faciliter la vie des équipes et la communication en interne, s’assurer que l’ensemble des processus RH permettent ‘l’épanouissement des collaborateurs, réfléchir à l’organisation du travail… Voilà quelques unes des missions du CHO, comme nous l’expliquait Amélie Motte, dans la première partie de C comme Chief Happiness Officer.

Ce métier vous intéresse ? Amélie Motte, CHO de La Fabrique Spinoza, think tank du bonheur citoyen partage, dans cette deuxième partie, ses conseils pour devenir Chief Happiness Officer et/ou créer ce poste dans votre organisation.

Nos remerciement à Bureaux à Partager qui nous a accueillis au Morning Trudaine pour tourner cette vidéo.
Musique : Sunny Indie Pop – RogerThat – Jamendo Licensing – Licence Standard.

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job.

Vous avez manqué la première partie de C comme Chief Happiness Officer ? Découvrez-là par ici.

A lire aussi, les témoignages de trois Chief Happiness Officers :
– Florelle Moire : « Je suis Chief Happiness Officer, et très fière de l’être ! »
– Séverine Daniel : « Etre Chief Happiness Officer, c’est avant tout un savoir-être »
– Nathalie Forestier d’Allo Resto : « Le Chief Happiness Officer crée du liant entre les services, c’est un facilitateur »

Et saviez-vous enfin qu’il existe un club des CHO ?

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici