Comment faire prendre conscience aux salariés et aux dirigeants d’entreprise des dangers de la sédentarité au travail ? En créant un mannequin grandeur nature montrant tous les maux dont nous souffrirons dans 20 ans si nous n’agissons pas. Voilà la bonne idée de Fellowes, fabricant de solutions d’espace de
travail ergonomiques qui a collaboré avec William Higham, spécialiste des comportements du futur, et un groupe d’experts dont j’ai eu le plaisir de faire partie. 

Emma a les yeux rouges et asséchés par la mauvaise qualité de l’air intérieur, mais aussi par les longues heures passées à travailler devant un écran d’ordinateur. Elle a aussi le dos courbé à cause de sa mauvaise position au travail et ses jambes affichent des muscles faibles et des varices car elle ne bouge pas assez. Son teint est jauni à cause du manque de lumière naturelle dans son bureau. Avouons-le : Emma fait peur ! Et c’est tant mieux si cela peut susciter une véritable prise de conscience collective…

Alors qu’un tiers des employés de bureau passent de sept à neuf heures par jour
assis derrière un bureau, près de neuf sur dix s’inquiètent de cette durée
prolongée et 88 % craignent que cela n’affecte leur santé à l’avenir. Intitulée «Le collègue du futur», cette étude de Fellowes montre aussi que les employés de bureau français souffrent déjà d’un mal de dos (67 %), de maux de tête (59 %) et de fatigue oculaire (57 %) directement liés à leur espace de travail. De plus, près de huit employés sur dix ont recours aux médicaments pour gérer ces problèmes.

Autre ombre au tableau : plus de la moitié des salariés (54%) ayant demandé une meilleure situation au travail ont indiqué attendre encore une résolution, quand 15% d’entre eux estiment que leur plainte n’a pas été correctement prise au sérieux.

Les solutions préconisées ? Adopter du mobilier de bureau ergonomique, notamment des bureaux assis-debout pour changer de positions plusieurs fois par jour, faire des pauses régulièrement sans écrans, marcher dès que possible en prenant l’air à l’extérieur, se (re)mettre au sport..

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
7 idées pour développer la pratique du sport en entreprise en France
5 bonnes raisons de travailler debout

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici