Savoir faire passer un message, apprendre à écouter, réussir à s’affirmer… Voici les principaux défis d’une bonne entente professionnelle. Pour y parvenir, comment bien communiquer et faire preuve de tact en toute situation, même en cas de désaccord ?

Pour ce nouvel épisode de “Bien dans mon Job”, je reçois Julie Fau, psychopraticienne, coach et formatrice professionnelle chez Comundi (1). Après un parcours de douze années passé dans l’univers du luxe, à des fonctions commerciales et managériales, elle a décidé de suivre son instinct et de se consacrer à aider celles et ceux qui souhaitent vivre en accord avec eux-mêmes et les autres.

Qu’est-ce qu’une bonne communication ? Pour y répondre, Julie Fau nous rappelle l’étymologie de ce mot : “Communiquer, c’est mettre en commun, partager, c’est l’action de se mettre en contact et en relation avec un ou plusieurs protagoniste(s). Ce n’est pas juste le fait de savoir bien parler et d’être un bon orateur, c’est bien plus engageant que cela !” Ce n’est donc pas aussi évident qu’il n’y parait car il faut supporter l’altérité, surtout quand l’autre est différent de nous, parfois aux antipodes. “C’est souvent là que cela se complique, explique-t-elle. On a pour habitude de camper sur nos positions, on cherche moins à communiquer avec l’autre qu’à convaincre l’autre.”
 

Quand on envisage la communication en termes de relation à l’autre, l’écoute est alors fondamentale. “Souvent on n’écoute pas l’autre, car on prépare déjà dans sa tête son argumentation, sa réplique, souligne Julie Fau. Ecouter l’autre ne veut pas dire être d’accord avec lui ou avec elle. L’écoute est une posture, un instrument qui se travaille. En développant son écoute, on développe aussi son empathie et donc ses qualités relationnelles.”

Comment garder son sang froid en toute circonstance ? “En gardant un équilibre émotionnel satisfaisant, pas seulement lors de la rencontre et de l’échange, mais au quotidien”, insiste Julie Fau. Son message : laissez tomber votre cape de super héros, et prenez du temps pour vous ! Sinon, c’est un système de cocotte minute qui se met en place. “Sans sas de décompression personnel et régulier, on accumule les tensions et ce sont souvent nos relations qui trinquent. La moindre goutte fait bondir !”, ajoute-t-elle.

Qu’est-ce que le travail à distance a changé dans nos manières de communiquer ? Quels conseils pour devenir un(e) diplomate 2.0 ? Quid du langage non verbal ou des échanges par mails ? Toutes les réponses dans ce podcast…

Pour ne rater aucun épisode de notre podcast “Bien dans mon job”, rendez-vous sur :

– Spotify : https://urlz.fr/cfD4
– Deezer : https://urlz.fr/cfD6
– Podcast Addict : https://urlz.fr/cfD7
– SoundCloud : https://urlz.fr/bNr7
– Apple podcast : https://cutt.ly/IyXTpya
– Google podcast : https://cutt.ly/FyXTd6A

(1) Julie Fau anime plusieurs formations : Communiquer avec tact et diplomatie ou encore Améliorer sa communication relationnelle.

Ce podcast est réalisé par My Happy Job en partenariat avec Comundi, organisme de formation professionnelle.

 

Vous pouvez (ré)écouter le premier épisode dédié à la gestion du stress avec Gaëlle du Penhoat et le deuxième dédié aux soft skills avec Isabelle Guyot.

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
Les 3 composantes de l’empathie (et comment les développer)
“Les managers doivent faire preuve d’un surcroît d’empathie vis-à-vis de leurs collaborateurs à distance”

Article précédentTélétravail : un rythme de 1 à 3 jours par semaine plébiscité par les salariés
Article suivantEmpowerment : cinq podcasts pour se dépasser
Diplômée de Sciences-Po Paris, Fabienne Broucaret est la fondatrice et la rédactrice en chef de My Happy Job. Conférencière, passionnée par les questions de mixité, elle est aussi l’auteure des livres "Le sport, dernier bastion du sexisme ?" et "A vos baskets toutes ! Tour de France du sport au féminin" (Michalon). Elle a aussi co-écrit “2h chrono pour déconnecter (et se retrouver)” avec Virginie Boutin (Dunod, mai 2018).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici