Crise du Covid-19 oblige, on parle de plus en plus de qualité de vie en télétravail. Comment les entreprises peuvent-elles s’adapter à ce nouveau contexte ? Quelles initiatives mettre en place pour favoriser le bien-être des collaborateurs à distance ? Découvrez l’exemple d’Ivalua, acteur mondial du marché des solutions de gestion des achats dans le cloud. Si le récent siège de 5000m2 est peu utilisé depuis mars 2020, les efforts ont été déplacés sur le virtuel, pour continuer d’assurer une bonne qualité de vie au travail.

Depuis mars 2020, Ivalua, société à taille humaine mais à la dimension internationale, « a fait le choix de s’installer en région parisienne, à la fois au cœur de Massy Atlantis et du 14ème arrondissement parisien. 5 000m2 pour accueillir l’ensemble des salariés sur un même site dans un cadre agréable et adapté pour le bien-être de tous ». L’éditeur de solution d’achats dans le cloud annonçait ainsi son déménagement l’an dernier. C’était sans compter sur le Covid qui a éloigné durablement les collaborateurs des bureaux. Certains sont revenus quelques jours par semaine durant l’été, mais la plupart sont en télétravail et le resteront encore une grande majorité de leur temps dans les mois à venir. Alors la société Ivalua s’est adaptée pour maintenir la cohésion de groupe et la culture d’entreprise « très forte chez nous » indique la DRH Emmanuelle Nello.

« Avant la pandémie, nous organisions des challenges sportifs collectifs ou individuels pour des causes comme la lutte certaines maladies. Depuis mars, c’est devenu impossible en présentiel. Nous avons donc décidé de continuer en ligne », explique la DRH qui était à l’origine assez peu convaincue pourtant de la formule. Finalement, pour le challenge fitness par exemple, près de 200 participants ont créé des équipes et se sont connectés environ une demi heure par jour. « Cela entraîne une émulation et permet de garder le lien social du travail, c’est important pour que les gens se sentent comme partie intégrante d’une équipe et d’une société », précise-t-elle.

Des ateliers bien-être en visio pour favoriser l’intégration des nouveaux

Dès l’été 2020, Ivalua a aussi proposé, avec l’aide d’un de ses partenaires Santé, des ateliers hebdomadaires, sur la base du volontariat, sur la gestion du bon équilibre vie familiale/vie professionnelle, la gestion du stress ou de la méditation. « L’atelier méditation, ou vivre en plein conscience a très bien fonctionné », se réjouit la DRH. Des séances en visio conférence avec un animateur « comme dans le cadre d’une formation, ou d’un atelier de coaching », auxquelles les collaborateurs peuvent s’inscrire librement, financées par l’entreprise.

Repérer les signaux faibles à distance

« Près de 75 collaborateurs ont été embauchés depuis mars, leur bonne intégration est cruciale, surtout lorsqu’on sait qu’ils n’ont presque jamais rencontré leurs collègues en face à face », précise Emmanuelle Nello. Alors, chaque manager ou chef d’équipe est aussi invité à inventer de nouvelles manières de créer des moments plus informels. Certains font des cafés du matin ou d’après déjeuner, d’autres des apéros, et tous sont encouragés par Ivalua a fêter les événements locaux (Noël, Thanks giving, Diwali…) et les anniversaires de leurs collègues.

« En parallèle, nos équipes managériales sont particulièrement attentives, en cette période de télétravail permanent, aux signaux faibles perçus au sein de leurs équipes, et en font écho auprès des équipes RH en cas de souci », commente la DRH. Ces nouvelles habitudes pourraient bien perdurer après la crise. « Le fait d’organiser des animations en ligne a permis de rapprocher des équipes dans différents pays, en France, aux Etats-Unis ou en Inde par exemple, entre des personnes qui ne se connaissaient pas, mais qui ainsi développent une curiosité les uns des autres, une solidarité et un vrai partage, au sein même de l’entreprise », se réjouit Emmanuelle Nello.

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
– Adrien Chignard : “le sense making, c’est utiliser ce que l’on a appris de cette crise pour mieux travailler ensemble”
Laetitia Vitaud : “Les managers doivent faire preuve d’un surcroît d’empathie vis-à-vis de leurs collaborateurs à distance”
Le sport en entreprise, élément stratégique de la marque employeur
Télétravail et ergonomie : notre guide de survie

Photo by Green Chameleon on Unsplash

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici