Le Think Tank “Sport et Citoyenneté” vient de publier un ouvrage intitulé “Sport, activité physique et qualité de vie au travail”. Des médecins, sportifs, consultants ou encore experts en management y croisent leurs regards. Un partage d’expériences qui permet de faire le point sur les enjeux et les bénéfices de la pratique sportive en entreprise en France, mais aussi en Europe.

On ne rappellera jamais assez les dangers de la sédentarité. “Etre assis plus de 3 heures par jour est responsable de 3,8% des décès de toutes causes dans 58 pays (incluant la France) soit plus de 400 000 décès par an, insiste le Pr. Martine Duclos, endocrinologue et physiologiste. La sédentarité double aussi les risques de développer des pathologies cardiovasculaires, métaboliques et certains cancers.” Promouvoir l’activité physique sur le lieu de travail est donc primordial. Les effets positifs ? Une meilleure santé des salariés, bien sûr, mais aussi une diminution des arrêts maladie et une hausse de la productivité.

Le livre “Sport, activité physique et qualité de vie au travail” place également le sport en entreprise comme un acte central de la RSE, exemples concrets à l’appui (Michelin, la RATP, Altodis, Kiplin, etc.). Eva Baquey, responsable communication au sein d’Opcalia, distingue ainsi trois niveaux d’engagement :
– Niveau 1. L’entreprise incite ses salariés à la pratique d’une activité physique et sportive (APS) mais n’y engage que peu de moyens (sensibilisation, efforts de communication…) ;
– Niveau 2. L’entreprise engage des moyens matériels ou financiers (chèque sport, salle de sport…) ;
– Niveau 3. L’entreprise permet la pratique des APS sur le temps de travail.

Apnée ou escrime ? Il n’y a pas que le running !

Les clés de la réussite ? “Monter un projet qui soit partagé à tous les niveaux de l’entreprise. L’impulsion du chef d’entreprise est nécessaire, mais il est indispensable que le projet soit porté et soutenu par les différents services et qu’il trouve un écho favorable auprès des collaborateurs. C’est vrai autant pour les grandes que pour les petites entreprises. Un autre facteur de réussite est d’associer les services RH afin de mobiliser les équipes et de proposer un suivi de l’action”, précise Dominique Carlac’h, présidente du Comité Sport du Medef.

Le Think Tank “Sport et Citoyenneté” met enfin en avant des témoignages intéressants. On pense, entre autres, à l’apnéiste Morgan Bourc’his qui intervient désormais en entreprise : “J’insiste beaucoup sur le plaisir, la découverte, le fait de se sentir bien sous l’eau… La plongée et l’apnée permettent de se recentrer. Elles favorisent l’écoute de soi, permettent de prendre du recul pour libérer les tensions, de se ressourcer. La plongée permet de s’isoler, de s’écouter, dans un monde où l’on est sollicité en permanence.” Ou encore à l’escrimeuse Astrid Guyart, ingénieure aérospatiale chez Airbus : “J’ai fait, sur des équipes de 25 personnes, des initiations à l’escrime afin de leur faire découvrir cette discipline, leur permettre de se rencontrer dans un contexte neutre, où tout le monde est sur un pied d’égalité. Ces ateliers permettent aux collaborateurs de se découvrir des habilités, des aptitudes et même des traits de caractère. C’est aussi un moment de convivialité. […] La magie du sport, c’est de développer des compétences. C’est une occasion unique de passer par les ressentis, de se les approprier et de se rendre compte de ce que l’on sait faire.” De quoi booster l’estime de soi en prenant du plaisir.

Plus d’infos : www.sportetcitoyennete.com

Crédit photo : Pexels.

6 Commentaires

  1. […] Traverser une telle épreuve, est-ce souvent synonyme de reconversion ou de changements professionnels ? Le retour au travail se pose pour 100% des actifs qui sont en rémission ainsi que pour les jeunes et leur entrée dans la vie active. Il faut savoir que la maladie remet beaucoup de sujets sur la table, bouscule les croyances et les priorités. Voici quelques exemples* de personnes que j’ai accompagnées : Carola, la quarantaine, a tout plaqué pour partir vivre à la mer comme elle l’a toujours rêvé, Lise, une Millenial, ne se retrouve désormais plus dans ses études de commerce, Suzanne, jeune diplômée, est partie faire de l’événementiel après avoir été consultante dans une entreprise du Cac 40, Sylvie, mère de famille, a souhaité créer sa nouvelle activité à 100 mètre de chez elle pour mieux concilier vie pro et vie perso, Cyril, père de famille, respecte maintenant ses horaires de travail et télétravaille plus souvent. Si la maladie n’est pas systématiquement synonyme de reconversion, elle est synonyme de questionnements sur la vie et sur soi : Suis-je encore capable ? Est-ce que je souhaite toujours faire ce métier ? Est-ce que mon entreprise est alignée avec mes valeurs ? Qui étais-je ? Qui serai-je demain ? Que pensez-vous de la campagne « Fighting cancer » lancée par l’association Cancer@Work sur le réseau LinkedIn ? Je pense que cela contribue à la reconstruction du patient en rémission et à l’ouverture d’esprit de l’entreprise. D’une part, le salarié voit sa période d’absence non pas comme un échec mais comme une élévation de ses compétences personnelles. D’autre part, l’entreprise ou le recruteur pourra constater la totale transparence du salarié qui assume le blanc sur son CV. Enfin, le blanc du C.V. n’est pas considéré comme une période d’oisiveté. C’est un vrai changement de mentalité qui est en route. Un grand bravo ! * les prénoms ont été changés pour préserver l’anonymat. Plus d’infos : www.karinechossinand-coach.com et www.kcmc-formations.com Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail. A lire aussi : – 3 conseils simples pour lutte contre le mal de dos au bureau – Améliorer la qualité de vie au travail par le sport, c’est possible ! […]

Répondre à Sport connecté en entreprise : les 3 applis qui font bouger les salariés en s’amusant – My Happy Job Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici