L’heure de la rentrée approche à grands pas… J’ai demandé à 5 experts un conseil pour bien s’y préparer. Résultat des courses ? Tous m’ont donné des astuces liées à la communication et à l’écoute (de soi ou des autres !). Des compétences clés en cette période de crise et d’incertitudes, après des mois de travail à distance. En témoigne le numéro d’août/septembre 2021 du magazine Harvard Business Review France dont le dossier principal s’intitule justement “Apprenez à vraiment écouter”. Bonne reprise à toutes et à tous !

1° Préparez-vous à communiquer sur vos besoins au travail
Fanny Marais, coach, auteure de Hypersensible, 10 séances d’autocoaching pour bien vivre sa singularité au travail (Vuibert) : “Pour certain.es, cette rentrée va rimer avec retour en présentiel renforcé… ce qui peut s’accompagner de certaines craintes ! Vous avez par exemple repoussé cette conversation courageuse que vous deviez avoir avec votre boss ?.. C’est l’occasion de repartir du bon pied avec la méthode suivante :

1. Je reste factuel.le (faites simple !)
2. Je parle de mes besoins (de reconnaissance, d’appartenance, d’accomplissement…)
3. Je formule une demande

Au pire, cette demande ne sera pas entendue, mais vous ne serez pas resté.e les bras croisés et votre besoin sera connu !”

2° Faîtes le point sur votre organisation familiale
Diane Ballonad Rolland, fondatrice de Temps et Equilibre, auteure de Slow working, 10 séances d’autocoaching pour travailler moins mais mieux (Vuibert) : “Profitez du vent de renouveau qui souffle sur la rentrée pour faire le point sur votre organisation familiale, sur ce qui vous convient et sur ce que vous pourriez changer, faire évoluer, améliorer ! Qu’il s’agisse de l’organisation du matin (le fameux « marathon du matin » tant redouté), des emplois du temps de chacun, de la gestion des courses et des repas ou encore des papiers administratifs, tout peut être passé en revue à cette occasion. L’objectif étant de mettre du « liant », de la fluidité dans votre quotidien.

Vous y parviendrez en vous posant la question suivante : « Qu’est-ce qui va pouvoir nous faciliter la vie cette année ? » ou encore « Qu’est-ce que nous ne voulons plus vivre cette année ? » Chaque proposition, y compris celles des enfants, est la bienvenue. A vous de retenir les meilleures d’entre elles, les plus réalistes aussi et de les tester, grandeur nature. Vous pourrez à tout moment ajuster si besoin, affiner votre organisation, jusqu’à trouver un rythme de croisière et inscrire cette nouvelle habitude dans la durée.”

3° Devenez ethnologue !
Erwan Deveze, consultant en neurosciences, auteur de Le pouvoir rend-il fou ? (Larousse) : “« Le grand isolement c’est de vous entourer de personnes qui pensent comme vous » écrivait la philosophe Hannah Arendt. Allez vers l’autre, tentez de comprendre sa perspective, ouvrez-vous aux univers étrangers au vôtre. Notre monde se crispe de toutes parts et se radicalise, toute tentative de persuasion trop appuyée ne fera que renforcer les antagonismes et méfiances réciproques selon le biais cognitif de « l’effet boomerang ». Ecoutez, suggérez et proposez au lieu de parler, juger et imposer. Dernier conseil utile, abordez la diversité en… souriant ! Avoir le sourire aux lèvres envoie en effet des signaux électro-chimiques excellents pour votre cerveau… et celui de votre interlocuteur !”

4° Posez-vous les bonnes questions avant chaque réunion
Louis Vareille, réuniologue et auteur du livre La réunionite, ça suffit. Les 10 questions magiques et les 3 secrets de la Réuniologie.
 :

“Les réunions. C’est vos oignons.
Pour toute réunion à laquelle vous êtes invité, posez-vous la question : « Que puis-je faire avant et pendant pour la rendre efficace ? » La qualité d’une réunion n’est pas la responsabilité exclusive de celui ou celle qui l’initie. Tout participant a le devoir de contribuer à sa réussite.

Les réunions, c’est comme les antibiotiques, ce n’est pas automatique.
Ne lancez pas de réunion sans avoir répondu à la question : « Qu’est-ce qui me fera dire que le temps que j’aurai volé aux participants aura été utile ? » Déclencher une réunion, c’est prendre du temps de travail aux participants. Il convient d’être très vigilant sur la manière avec laquelle leur temps de cerveau sera utilisé.

Acteur pas figurant
Lorsque je reçois une invitation à une réunion, si l’ordre du jour n’est pas clair, je pose à l’organisateur la question : « Qu’attends-tu de moi ? » En posant cette question, je vais non seulement pouvoir me préparer à contribuer, mais aussi aider l’organisateur à clarifier ses intentions.”

5° Managers, libérez la parole
Gaël Chatelain-Berry, conférencier spécialiste en management, auteur du roman Sois un homme ma fille (Dunod) : “Septembre marquera le début d’une nouvelle période… hybride. La pandémie n’est pas finie, mais le concept de confinement strict semble derrière nous, donnant la possibilité aux entreprises de mettre en place une nouvelle organisation du travail mélangeant télétravail et présentiel. Dit comme cela, cela semble simple comme bonjour… et pourtant, chaque salarié va vivre de façon différente cette période. Il me semble fondamental que chaque manager demande à chaque membre de son équipe ce qu’il/elle attend de la période qui commence.

La libération de la parole sera la clé du bien-être au travail en cette rentrée, n’en doutons pas. Avant la pandémie, les mêmes conditions de travail s’appliquaient à toutes et à tous. Désormais, nous avons toutes et tous un vécu différent, et ce n’est pas prêt de se finir. Plus l’organisation sera individualisée, en fonction de ce que souhaite chaque personne, plus le bien-être au travail sera optimisé et, en conséquence, les performances. Certains voudront être en 100% présentiel, d’autre à 50%, certains à 10%. L’important sera de comprendre les motivations de toutes et de tous et en conséquence, ce sera l’une des missions de chaque manager d’optimiser son organisation pour que chaque membre de l’équipe se sente bien.

Le meilleur moyen pour commencer cette nouvelle période ? Ne pas commencer sur les chapeaux de roues, mais prendre le temps de la discussion, de l’échange et de la construction de ce nouveau monde dont nous parlons depuis mars 2020.”

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
– 12 conseils RH pour une rentrée réussie
Rentrée : 5 conseils pour retrouver son rythme … et rester motivé
Comment profiter de la rentrée pour préparer au mieux votre année ?

Photo de Pixabay provenant de Pexels

Article précédentLe b.a.-b.a de la relaxation au travail
Article suivantModèle hybride : comment tirer le meilleur du télétravail et de la vie de bureau ?
Diplômée de Sciences-Po Paris, Fabienne Broucaret est la fondatrice et la rédactrice en chef de My Happy Job. Conférencière, passionnée par les questions de mixité, elle est aussi l’auteure des livres "Le sport, dernier bastion du sexisme ?" et "A vos baskets toutes ! Tour de France du sport au féminin" (Michalon). Elle a aussi co-écrit “2h chrono pour déconnecter (et se retrouver)” avec Virginie Boutin (Dunod, mai 2018).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici