Des relations tendues avec son manager, une to-do list qui déborde, un rythme qui ne cesse de s’accélérer… Les facteurs de mal-être au travail sont nombreux. Bonne nouvelle : les solutions aussi ! C’est ce que nous montre Adrien Chignard, psychologue du travail et des organisations, dans son dernier livre Bien dans votre job, les 25 astuces du psy pour éviter d’aller le voir (De Boeck Supérieur).

“Cela fait 15 ans que je fais ce métier, j’ai accompagné plusieurs milliers de personnes et je me suis rendu compte au fil du temps que des questions revenaient sans cesse, explique Adrien Chignard, fondateur de Sens&Cohérence. J’aime à dire que rien n’est plus pratique qu’une bonne théorie, j’ai donc voulu apporter dans ce livres des éléments de compréhension permettant à chacun(e) d’avoir des repères clairs et de retrouver une marge de manœuvre.”

Livre Adrien Chignard bien dans votre job conseils psy travailQue vous cherchiez des solutions pour (vraiment) déconnecter ou que vous ne vous sentiez pas assez reconnu-(e) dans votre travail, on vous conseille de picorer cet ouvrage au gré de vos besoins et de vos interrogations : vous y trouverez des conseils pratiques pour apaiser vos journées de travail et améliorer votre vie professionnelle. C’est ce que l’on appelle une approche centrée sur la salutogénèse : faire le point sur vos ressources pour les augmenter.

Et cela commence tout suite avec trois astuces d’Adrien Chignard pour aller mieux au boulot…

1° Bien organiser ses journées de travail

Si vous vous sentez submergé(e) par votre charge de travail et sentez que votre charge mentale est trop forte, la première chose à faire de préserver votre capital santé, et notamment votre capacité à vous concentrer. Pour y parvenir, il est important de connaître votre rythme. Si vous êtes plutôt du matin, démarrez votre journée par les tâches vous demandant le plus de ressources attentionnelles. Essayez ensuite de ne pas regarder vos mails en continu, et de séquencer vos missions en blocs de 45 minutes entrecoupés de quelques minutes de pause. Vous allez ainsi sanctuariser votre temps de concentration. Pourquoi ne pas également essayer le “vendredi après-midi libéré” ? Cela permet de finir la semaine sans rendez-vous et perturbations en ayant la satisfaction d’avoir terminé vos tâches les plus importantes avant de partir en week-end.

2° Apporter de la considération aux autres

On oublie régulièrement que lorsqu’on est en difficulté, on a davantage besoin d’être considéré que conseillé. Vos relations de travail n’ont pas besoin que vous leur disiez ce qu’elles doivent faire, mais elles ont besoin d’exprimer leurs problèmes pour s’entendre à haute voix exprimer les déterminants ce celui-ci. En effet, structurer sa pensée en discutant va leur permettre de trouver des solutions. Votre aide consiste à leur consacrer du temps et à leur apporter votre écoute. N’hésitez pas à poser des questions ouvertes, mais retenez surtout qu’on écoute toujours mieux quand on se tait !

3° Agir pour éviter les hyperconflits

Penser que les tensions vont s’apaiser avec le temps ressort de la pensée magique. Sans oublier qu’une mauvaise ambiance a toujours un impact sur la motivation. Travailler ensemble nécessite de construire un collectif et de l’entretenir. Il est tout d’abord important de distinguer la conséquence de la cause. L’ambiance pesante et conflictuelle est à la fois la conséquence de facteurs de stress organisationnels et la cause de problématiques individuelles. Essayez donc de comprendre les sources de tensions, notamment en discutant avec votre manager et vos collègues. Pourquoi ne pas sortir de l’entreprise, en allant prendre un café ou un verre à l’extérieur, pour en discuter ? Partagez ce que vous ressentez et votre désir de voir les choses évoluer au lieu de donner d’entrée de jeu votre lecture de la situation. L’écueil à éviter : trouver un bouc-émissaire. Désigner le coupable idéal est stérile, et ne vous aidera pas à recréer des liens positifs dans l’équipe.

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
Comment gérer la surcharge de travail ?
Psychologie de la récupération : 4 clés pour vous (re)booster !
Santé mentale au travail : 4 enjeux clés pour 2022

Article précédentReverse Mentoring : ces 5 choses qu’il faut savoir
Article suivant5 idées reçues sur l’ergonomie au travail
Diplômée de Sciences-Po Paris, Fabienne Broucaret est la fondatrice et la rédactrice en chef de My Happy Job. Conférencière, passionnée par les questions de mixité, elle est aussi l’auteure des livres "Le sport, dernier bastion du sexisme ?" et "A vos baskets toutes ! Tour de France du sport au féminin" (Michalon). Elle a aussi co-écrit “2h chrono pour déconnecter (et se retrouver)” avec Virginie Boutin (Dunod, mai 2018).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici