Vos émotions vous suivent partout, même au travail. Non seulement vous n’avez pas le choix mais elles vous sont également utiles : être motivé(e) ou enthousiaste, c’est bien de l’émotion non ? A condition de savoir les utiliser plutôt que d’être utilisé par elles.

Il y a deux ingrédients dans vos émotions : un signal et une impulsion à agir. Le signal vous informe sur ce qui est important pour vous (sinon il n’y aurait que de l’indifférence), ce que vous vivez (quand vous espériez une promotion et que vous ne l’avez pas, la déception ou la colère ne sont pas loin) ou encore des vestiges du passé (avoir peur pour votre santé après une expérience de burn-out par exemple).

Le signal envoyé par vos émotions a donc toujours une raison d’être à repérer et entendre. C’est une toute autre histoire concernant l’impulsion à agir. Vos émotions sont apparues pour assurer votre survie et vous mobiliser pour cela. Hélas, dans la vie de tous les jours, ce que vos émotions vous poussent à faire à plutôt tendance à vous envoyer dans le mur, surtout les émotions déplaisantes.

Voici quelques exemples. La colère vous pousse à agresser parce que vous espérerez un changement. Trouvez-vous que les autres acceptent plus facilement de changer lorsqu’on leur hurle dessus ? La honte vous pousse à vous cacher alors que ce que vous voulez réellement c’est de réintégrer le groupe. Probabilité que cela arrive si vous restez dans votre coin ? La peur vous pousse à fuir mais elle signale parfois ce qui compte le plus pour vous (peur d’échouer quand on souhaite réussir et qu’on se propose pour un poste par exemple) et qu’il faut donc continuer dans cette direction.

Lorsque vous ressentez une émotion déplaisante, prenez le temps d’observer ce qu’elle vous pousse à faire, identifiez le besoin qui se cache derrière et demandez-vous si la suivre va vous amener dans la bonne direction ou, au contraire, exactement à l’opposé…

Envie d’aller plus loin ?

Retrouvez d’autres clés dans le livre Soft skills – 10 séances d’autocoaching pour cultiver ses talents (collection My Happy Job, Vuibert, mai 2020). Christophe Deval propose aussi un programme à distance pour mobiliser les 10 soft skills indispensables et relever vos défis. Plus d’infos : www.a-life.fr/modules-courts-a-distance/

Découvrez tous les livres de la collection My Happy job : www.myhappyjob.fr/les-livres/

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
« Les émotions négatives sont inévitables pour avancer vers ce qui vous tient à cœur »
“Les soft skills nous aident à avancer dans cette période d’incertitudes et à travailler autrement”
– L’intelligence émotionnelle parmi les soft skills les plus recherchées sur LinkedIn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici