La start-up Moodwork, en partenariat avec le Lab RH et emlyon business school, vient de publier une étude intitulée “Au-delà du collectif, l’individu au cœur de la QVT : de la théorie à la pratique“. Une mine d’informations pour revenir aux fondamentaux de la qualité de vie au travail et mieux comprendre comment chacun peut agir concrètement.

Pour Jérémy Lamri, qui signe la préface de cette étude, “le besoin de créer un sentiment de sécurité psychologique et de confiance” est fondamental, surtout dans un monde d’incertitudes où les frontières de l’entreprise s’effacent.

Pour cela, l’étude menée par Moodwork met en lumière est un élément clé : le sentiment d’auto-efficacité. Se sentir compétent à gérer les difficultés et à gérer ses émotions est-il un facteur de bien-être ? Il semble que oui !

Autre facteur déterminant : l’implication des salariés. Prendre en compte leurs besoins fondamentaux semble être un aspect essentiel de l’efficacité d’une politique QVT. On parle ici de leurs besoins de reconnaissance, d’autonomie, de sens, de contribution, de relations à autrui et de compétence. Et pour prendre en considération ces besoins, rien de tel que de transformer les salariés en véritables acteurs des démarches RH.

Comme le rappelle l’étude, “cette politique d’implication est non seulement importante pour mieux cerner les besoins des collaborateurs, mais elle permet également de rendre ces derniers acteurs de leur QVT, développant ainsi leur sentiment d’auto-efficacité. Pourtant, le rôle des collaborateurs semble encore trop peu considéré par les professionnels. L’un des principaux enjeux dans les années à venir sera donc de remettre l’individu au cœur des démarches QVT.”

Comment s’y prendre concrètement ? Moodwork a organisé des ateliers pour faire émerger des solutions et des bonnes pratiques. En voici un condensé.

Pour télécharger gratuitement l’étude dans son intégralité : https://qvt.moodwork.co/etude_individu_au_coeur_de_la_qvt

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
– Welcome to the Jungle : “La clé pour bien travailler à distance, c’est la confiance”
– Pandacraft : “Nous souhaitons que nos salariés s’épanouissent au travail, mais aussi en dehors !”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici