On l’a tous déjà vécu : il y a des jours où notre motivation au travail est aux abonnées absentes ! Comment retrouver de l’envie et de l’énergie ? D’abord en comprenant les ressorts de la motivation, mais aussi en trouvant des mantras qui vous boostent !

C’est quoi exactement la motivation au travail ?

Comme le rappelle le champion, désormais conférencier, Edgar Grospiron “la motivation, c’est l’énergie individuelle de chaque personne qui compose une organisation. C’est l’énergie qui permet de se lever le matin, de faire son job et de rentrer le soir avec plus d’énergie encore que lorsque l’on est parti le matin.”

On distingue traditionnellement deux déterminants de motivation. “Tout d’abord, il y a les déterminants internes, orientés vers vos intérêts et votre satisfaction personnelle, explique Antoine Courcoux, psychologue du travail chez Moodwork. On parle de motivation interne lorsque vous agissez pour le plaisir ou par passion, vous vous engagez dans une activité car vous l’aimez. Ensuite, il y a les déterminants externes, orientés vers la volonté d’avoir une récompense ou d’éviter une punition. Dans ce cas, vous vous engagez dans l’activité pour ses conséquences.”

La motivation s’apparente ainsi à une échelle allant du manque total de motivation (l’amotivation) à la motivation par simple plaisir (motivation interne) en passant par différentes formes de motivation externes.

Les vertus de la motivation

Réalisez vos tâches avec motivation impacte positivement votre qualité de vie au travail. En effet, cela permet :
• D’améliorer votre santé physique, car vous êtes plus attentif aux risques ;
• D’améliorer votre bien-être psychologique ;
• D’améliorer votre satisfaction au travail ;
• De diminuer le risque d’épuisement professionnel.

Comment être plus motivé au travail ?

Selon deux grands chercheurs américains, Ryan et Deci, trois besoins fondamentaux, innés et universels doivent être satisfaits pour gagner en motivation : le besoin d’autonomie, le besoin d’affiliation et le besoin de compétence.

Le besoin d’autonomie

Soyez en accord avec la tâche réalisée et la manière dont vous la faîtes. “Lorsque vous avez volontairement décidé de votre action et que vous pouvez parfaitement l’assumer, alors vous répondez à votre besoin d’autonomie, précise Antoine Courcoux. En somme, vous êtes autonome lorsque vous avez la possibilité de choisir.” Pour développer votre sentiment d’autonomie, il est important de prendre conscience de vos propres envies et besoins. Avec quelle méthode de travail vous sentez-vous particulièrement à l’aise ? Dans quelles tâches prenez-vous le plus de plaisir ? Vos émotions sont des indicateurs pour vous aider à répondre à ces questions ! “N’hésitez pas à échanger avec votre manager lorsque la tâche vous est imposée, poursuit Antoine Courcoux. Voyez avec lui comment adapter vos méthodes de travail en fonction de vos préférences et demandez plus d’informations sur le contexte pour vous sentir plus impliqué.”

Le besoin d’affiliation

L’être humain est un animal social. De ce fait, vous avez besoin d’avoir des relations sociales et d’appartenir à un groupe. “Avoir de bonnes relations avec vos collègues et vous reconnaître dans votre groupe d’appartenance augmentera votre motivation, insiste Antoine Courcoux. Il est ainsi important que vous entreteniez de bonnes relations avec vos collègues.” De bonnes relations ne veulent pas dire que vous devez être les meilleurs amis du monde, mais qu’elles répondent à votre besoin, à l’image que vous en avez. De ce fait, entretenez des échanges réguliers avec vos collègues, n’hésitez pas à leur demander et leur donner des feedbacks, soyez à l’écoute et favorisez un climat d’entraide.

Le besoin de compétence

8 phrases pour se motiver à travailler

Plutôt que de vous proposer des citations trouvées au hasard sur Internet, nous avons interrogé 8 personnalités que l’on aime suivre sur les réseaux sociaux pour leur demander une phrase qui les aide à se motiver pour travailler. Et le résultat est très inspirant…

“Do what you love & Love what you do”

Amélie Favre-Guittet, présidente et co-fondatrice de Talent Management Groupe : “C’est ma phrase préférée. En français : ” Fais ce que tu aimes et aime ce que tu fais”. C’est la phrase qui m’a accompagnée pendant les moments douloureux de mon adolescence et qui m’a permis de me libérer du poids de la famille et du regard des autres. J’ai compris que je devais faire des choix, MES choix et que je devais les assumer pour être pleinement épanouie. Certains diront que c’est égoïste, moi je préfère parler d’indépendance. Aujourd’hui, c’est la phrase qui guide mes pas tant dans la vie privée que professionnelle. Et chaque jour, je me rappelle que j’ai la chance de faire ce que j’aime, avec les personnes que j’aime et de la façon que j’aime.”

“Choix facile vie difficile, choix difficile vie facile”

Kévin Duchier, recruteur, fondateur de Wagmy Family et co-fondateur de la communauté “Un Vent nouveau” : “Ce n’est pas de moi, mais je suis beaucoup cette phrase. Cela me permet de toujours avoir le courage de prendre les décisions difficiles, de faire le travail qui doit être fait dans l’instant et surtout de me faciliter la vie à long terme. Cela me permet de dire non aux opportunités qui ne vont pas dans mon sens et d’avoir le courage de respecter mon temps.”

“Ça me fait vibrer, vraiment rêver, donc je peux me lancer ! Je sais que je vais y arriver.”

Virginie Delalande, coach certifiée, conférencière, auteure du livre Abandonner ? Jamais !, animatrice de  l’émission B’Inspired pour B’Smart une fois par mois : “Chaque fois que j’ai un projet mais que j’ai un doute, un obstacle, quelque chose qui me sort de ma zone de confort et me donne l’impression d’être nue… Cela me rebooste immédiatement car je me rappelle ainsi que je choisis toujours des projets qui ont un vrai sens pour moi.”

“Sois le changement que tu veux voir dans le monde.”

Nicolas Froissard, dirigeant du Groupe SOS qui travaille notamment sur l’ouverture de 1000 cafés et lieux multiservices dans des villages de moins de 3500 habitants dépourvus de commerce : “Que ce soit au travail ou ailleurs, je pense souvent à cette phrase de Gandhi, en tout simplicité 😉 Elle peut s’appliquer partout. Elle rappelle que l’exemplarité peut changer les choses. Essayer d’incarner ce que l’on veut pour son entreprise, sa ville, son pays, la planète… c’est la meilleure façon d’impulser le changement. Cette phrase est pour moi une grande source de motivation professionnelle et personnelle.”

“La joie crée des idées, la tristesse permet de les travailler.”

Florence Servan-Schreiber, autrice, entre autres, de Power Patate, vous avez des super pouvoirs ! (Marabout), fondatrice de la 3kifsAcadémie et conférencière : “Je crois que je ne préfère rien à la motivation. Etre motivé consiste à être poussé, porté et/ou lancé par une force à laquelle on se soumet. En apparence, la motivation agit comme un carburant, mais en réalité, il s’agit d’un tapis volant sur lequel on a l’idée de monter. Le plus intéressant est que le souffle qui accompagne nos avancées n’est pas constitué seulement d’encouragements, de louanges et d’incitation. Lors d’études menées à la Columbia Business School, il a été établi que la critique, la difficulté et  la déception agissaient non pas sur notre plaisir à œuvrer, mais sur la qualité du résultat. Alors, si comme beaucoup d’entre nous vous subissez des variations d’humeurs, des remarques non sollicitées ou des contrariétés, avancez rassuré. Notre esprit de contradiction et nos propres déceptions sont le compost de nos réussites et l’engrais du meilleur à venir.”

“La vie ce n’est pas d’attendre que l’orage passe, mais d’apprendre à danser sous la pluie” et “La vie est une succession d’incohérences plus ou moins banales qui, bien assemblées, créent un magnifique costume d’Arlequin.”

Jérémy Lamri, HR Tech Advisor chez JobTeaser, co-auteur du livre Le défi des soft skills (Dunod) : “La première citation de Sénèque signifie qu’il faut arriver à tirer le meilleur de ce qui nous arrive dans la vie, car sinon on risque de passer à côté de sa propre vie. Le fait qu’une situation nous déplaise est un point de vue qu’il faut savoir dépasser pour l’utiliser à son avantage. J’ai inventé la deuxième phrase qui signifie qu’il ne faut pas chercher du sens dans chaque chose qui nous arrive, mais qu’il faut voir plus loin et plus grand pour se construire, et accepter le moins bien comme le meilleur. Les deux citations tournent autour de la même idée : de savoir tirer le meilleur de ce qui nous arrive pour se construire et s’épanouir. Je l’utilise souvent dans les moments difficiles, et cela m’aide à me rappeler que tout finit par passer, et qu’il faut accepter qu’il y ait du moins bon pour apprécier le meilleur.”

“Rendre les mots vivants, c’est les rendre motivants”

Laura Lange, philosophe, conférencière, autrice du livre Vers une maternité sans corps (Les éditions de l’observatoire) : “J’ai un tas de phrases qui me motivent, notamment celle-ci. C’est devenu mon leitmotiv et ce que j’aime à partager en entreprise ! D’autant plus dans une société où on aime à rappeler l’importance de l’engagement. J’aime à retenir qu’il n’y a “Nul engagement là où le langage ment” 🙂 En somme, il s’agit de rappeler le poids des mots, l’importance du langage, de la communication. Car après tout tout est dit, sans cela, les mots peuvent engendrer des maux.”

“Viens travailler avec ton chien on l’adore”

David Abiker, journaliste chez Radio Classique et chroniqueur pour Le Parisien ou encore Management : “Les chiens au bureau, c’est moins de stress, plus de communication, de la douceur et un peu de vie perso dans l’open-space. Si vous me demandez si c’est motivant, je vous réponds que oui dans mon cas !”
Et vous, alors, quelle est la phrase qui vous motive le plus à travailler ?
Article précédentBanques et assurances : comment améliorer la qualité de vie au travail ?
Article suivantDonner du sens à la fin de carrière
Diplômée de Sciences-Po Paris, Fabienne Broucaret est la fondatrice et la rédactrice en chef de My Happy Job. Conférencière, passionnée par les questions de mixité, elle est aussi l’auteure des livres "Le sport, dernier bastion du sexisme ?" et "A vos baskets toutes ! Tour de France du sport au féminin" (Michalon). Elle a aussi co-écrit “2h chrono pour déconnecter (et se retrouver)” avec Virginie Boutin (Dunod, mai 2018).

1 COMMENTAIRE

  1. Moi c celle de Ghandi « Sois le changement que tu veux voir dans le monde » ! ça reflète ce que j’ai toujours pratiqué depuis plus de 60 ans…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici