Running fitness motivation. Worry less Run more. Inspirational quote. Sport, fitness, active lifestyle concept

Stéphanie Haas, 46 ans, a repris le sport il y a une dizaine d’années. Elle a fondé son entreprise en revenant de son premier raid en Malaisie. Une coïncidence ? Pas du tout ! Elle nous raconte ce que le sport a changé dans sa vie.

stephanie-haas“Je viens d’une famille sportive. Chez nous, tout le monde jouait au tennis. Le sport faisait partie intégrante de notre équilibre de vie. Passée l’adolescence, j’ai arrêté de pratiquer. J’ai repris à l’âge de 36 ans, en déménageant à la campagne.

Jeune maman, j’avais surtout envie de retrouver du temps pour moi. Le sport est devenu ma bulle d’oxygène. Spontanément, je me suis tournée vers le tennis. J’y ai rencontré Laetitia, une maman qui était, elle, très sportive. Elle m’a proposé, avec une autre amie, Florence, de commencer la course à pied.

Notre objectif ? La course du Viaduc de Millau. Le running n’est pas mon sport préféré mais il a de multiples avantages : il ne coûte pas cher (une bonne paire de baskets suffit), on peut s’y adonner quand et où on veut. Si on est régulier, on progresse très vite ce qui est valorisant. La course fut magique ! Relever ce premier défi nous a donné envie d’aller plus loin.

Se dépasser, c’est valorisant

On s’est ainsi inscrit au Raid Amazones (1) en 2013. Moi, la casanière, je suis partie au bout du monde relever un challenge complètement fou. Cette aventure nous a obligées à démarcher des sponsors et partenaires. Nous avons aussi fondé à cette occasion l’association “Les Drôles de Dianes” (DDD) pour inciter les femmes, peu importe leur niveau, à faire du sport. Lors du Raid en Malaisie, j’ai vraiment appris ce qu’était le dépassement de soi ! Je me souviens encore des 29kms de canoë-kayak dans la Mangrove, trois heures trente épiques… Le fait d’être en équipe était une vraie source de motivation. Quand l’une flanchait, les autres la soutenaient. Cette attention aux autres sert énormément dans la vie professionnelle.

Ensemble, on est plus fortes !

En rentrant de ce premier raid, j’ai décidé de lancer mon entreprise. Grâce à cette épreuve sportive, j’ai vraiment pris confiance en moi, j’ose davantage de choses. Ce qui me semblait impossible auparavant m’a semblé accessible et facile en revenant. Aujourd’hui, l’association DDD compte 55 membres. Notre slogan ? Ensemble, on est plus fortes ! L’an dernier, nous avons participé à La Saharienne. Nous étions trois équipes de deux. L’une de nous était handicapée au niveau d’une jambe. La voir pédaler, sauter, courir dans le désert force le respect. Partager cette expérience avec des copines fut là encore magique. Nous avons ensuite organisé nous-mêmes un raid sur un week-end. Une chose encore dont je ne me pensais pas capable !”

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job.

(1) La 15ème édition se déroule actuellement en Californie.

 

3 Commentaires

  1. Merci Fabienne pour cet article 🙂 et c’est vrai Ensemble on est plus fortes et toutes nous pouvons relever des défis dans le sport mais aussi dans la vie . Bravo pour votre webzine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici