Qu'est-ce que le bilan de compétences ?

La pandémie a accéléré le mouvement de reconversion professionnelle. De plus en plus d’actifs cherchent notamment à (re)donner un sens à leur travail et à trouver un meilleur équilibre de vie. Pour y parvenir, le bilan de compétences peut s’avérer un outil efficace. Concrètement, qu’est-ce que le bilan de compétences ? A quoi sert cet accompagnement ? Explications de Marjorie Llombart, fondatrice de Dessine-moi une Carrière, cabinet expert en reconversion professionnelle depuis 2013 (1).

Alors que, fin 2021 et début 2022, le nombre de démissions a atteint un niveau historiquement haut, avec près de 520 000 démissions par trimestre, dont 470 000 démissions de CDI, le nombre de personnes réalisant un bilan de compétences ne cesse lui aussi d’augmenter. Selon la Caisse des dépôts, qui pilote le compte personnel de formation (CPF) par lequel les actifs peuvent mobiliser les droits accumulés durant leur vie professionnelle, 85 000 demandes de financement de bilan de compétences par le biais du CPF ont été validées en 2021, en augmentation de 63,5 % sur un an. Au moins 100 000 pourraient être validées d’ici à la fin de 2022.

Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ?

Marjorie Llombart. Historiquement, le bilan de compétences est un dispositif institutionnel né en 1991 pour permettre l’évolution professionnelle. La loi de 2018 pour la liberté de choisir son avenir pro lui a donné un nouveau souffle, notamment avec la création du CPF (Compte Personnel de Formation). Concrètement, le bilan de compétences se définit comme un accompagnement par un professionnel sur un temps long, souvent de plusieurs mois, avec des exercices pratiques, notamment d’introspection, des démarches d’exploration du marché du travail. Il faut être prêt à se remettre en questions, comme lors d’un coaching en reconversion, afin d’en retirer des bénéfices. Un bilan de compétences, ce n’est pas un simple test en ligne, c’est un vrai cheminement !

Pourquoi faire un bilan de compétences ?

M.L. Quand on réalise un tel bilan, l’objectif est d’identifier ses aspirations et ses valeurs, d’analyser ses compétences, dans le but de définir un projet professionnel. Le but est d’apporter de la clarté à ce futur projet, qu’il s’agisse d’une reconversion ou d’une simple évolution, et d’avoir testé sa faisabilité. Contrairement à ce que son nom peut laisser penser, cet outil va bien au-delà de la simple définition des compétences, c’est bien plus large. Sachant que les carrières linéaires n’existent plus, que nous allons tous changer de postes ou de carrières plusieurs fois dans notre vie, le bilan de compétences permet de mieux vivre ces changements et de développer son employabilité.

A qui conseillez-vous cet accompagnement ?

M.L. Le bilan de compétences peut s’adresser à tout le monde : salarié, demandeur d’emploi, chef d’entreprise… Les deux années de crise du Covid ont développé son usage, mais, plus généralement, je le conseille à toutes les personnes qui se posent des questions sur la suite de leur avenir professionnel. Si cela fait déjà un petit moment que vous vous interrogez sans avoir trouvé de réponses par vous-même, le bilan de compétences peut vraiment vous aider à avancer. Il est souvent recommandé à la suite d’une rupture conventionnelle ou d’un licenciement mais il peut aussi être bénéfique à des salariés qui ont l’impression de stagner alors qu’ils ont des envies de changements. Une chose importante : si vous êtes en poste, votre employeur n’est pas tenu d’être au courant, sauf si vous l’effectuez sur votre temps de travail.

Où (et comment) faire un bilan de compétences ?

M.L. Il vous suffit de vous connecter à votre compte CPF. Vous choisissez ensuite l’organisme qui vous correspond le mieux, et cela se fait ensuite en quelques clics. Selon l’organisme retenu, vous aurez ensuite un accompagnement en ligne et/ou en présentiel. Si le cadre est règlementaire et normé, à l’intérieur de ce cadre tout est possible. Selon l’organisme choisi, et la personne qui vous accompagnera, votre expérience sera très différente.

livre bilan de compétences reconversion(1) Les actualités de Marjorie Llombart : la sortie de la 2e édition de Dessine-toi une carrière (Dunod), illustrée par des témoignages de personnes ayant suivi la méthode de coaching de l’autrice. Elle organise le 9 septembre à 12h30 une webconférence gratuite pour découvrir comment trouver l’activité qui vous correspond sans avoir peur de vous tromper de voie. Inscriptions : https://trouversavoie.dessinemoiunecarriere.com/conference

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
Je suis en poste et souhaite me reconvertir : par où commencer ?
“Créer sa propre activité est une façon de prendre sa vie professionnelle en main”

Article précédentLes rituels en entreprise, des moments qui font toute la différence !
Article suivant15 conseils pour réussir sa prise de poste
Diplômée de Sciences-Po Paris, Fabienne Broucaret est la fondatrice et la rédactrice en chef de My Happy Job. Conférencière, passionnée par les questions de mixité, elle est aussi l’auteure des livres "Le sport, dernier bastion du sexisme ?" et "A vos baskets toutes ! Tour de France du sport au féminin" (Michalon). Elle a aussi co-écrit “2h chrono pour déconnecter (et se retrouver)” avec Virginie Boutin (Dunod, mai 2018).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici