C’est l’une des grandes interrogations pour beaucoup de salariés, d’entrepreneurs et d’indépendants : comment bien télétravailler, surtout quand on a des enfants à domicile ! Voici des témoignages, conseils et astuces pour vous aider à tout concilier.

Bérangère Touchemann, fondatrice de Coaching de Carrière : “Personnellement, je n’arrive pas à écrire un mail professionnel, quand j’ai mon aînée qui sautille sur mon genou droit, et que ma cadette colorie mon pied gauche. Donc la règle pour moi, c’est de cloisonner hermétiquement les temps. Beaucoup plus que si j’étais salariée. Pas d’appel, pas de mails sur le temps de famille. Une pièce dédiée à mon bureau, dont je claque la porte à 16h00, et n’y retourne que le lendemain matin. Cette règle me rend beaucoup plus efficace au travail, et pleinement présente pour mon mari et mes filles. Pour surmonter le défi de la fermeture des écoles, la coordination du couple est très importante. Les entreprises doivent aussi absolument prendre des mesures pour inciter les pères à partager la garde des enfants à la maison, et permettre ainsi aux mères de continuer de travailler à minima.”

Jennifer Plaisant, fondatrice de DecoforDesk : “Pour ma part, j’ai prévu un planning sur la semaine que j’ai construit avec mon fils pour qu’il adhère le plus possible à ses nouvelles contraintes. Les journées sont le plus variées possibles avec des plages de travail, des pauses sports, piano et jeux. A côté de son planning il y a le mien, l’objectif étant qu’il comprenne bien que moi aussi je dois travailler et ne pas être dérangée. Les pauses sport et piano seront faites ensemble.”

Marjorie Llombart, fondatrice de Dessine-moi une carrière : “J’aimerais beaucoup vous dire que j’ai une solution miracle pour vous permettre de télétravailler efficacement, avec les enfants à la maison. Ce n’est pas le cas ! Travailler avec un enfant de moins de 3 ans est impossible. Même à 5 ou 6 ans ils demandent de l’attention et c’est tout à fait normal. Les dessins animés toute la journée ne sont pas une option pour moi. Revenons à la réalité : nous sommes dans un cas de force majeure. Nous ne pouvons pas nous attendre à une efficacité habituelle. Alors revoyons les priorités, distinguons l’urgent de l’important. Apprenons à reporter tout ce qui peut l’être et à revoir notre niveau d’exigence. Clients, collègues et fournisseurs le comprendront. Tout le monde est dans le même bateau. Voici mes 5 conseils pour vous aider à vivre du mieux possible les prochains jours :

1/ Aménagez votre journée pour travailler en courts blocs de temps pendant lesquels votre enfant est occupé et donnez le meilleur de vous-même pendant ce court temps. Ce bloc de temps terminé, passez du temps de qualité avec votre enfant. Et alternez cela toute la journée. Après tout, c’est une opportunité de vivre des moments précieux avec vos enfants.
2/ Pensez à vous garder des temps pour vous tous les jours. Dans ces périodes où les habitudes sont chamboulées, on a encore plus besoin de prendre soin de soi.
3/ Cultivez un état d’esprit positif malgré tout. Le pouvoir de la gratitude a un impact réel sur le niveau de bien-être (voir l’exercice des 3 kifs par jour de la psychologie positive)
4/ Organisez-vous avec les autres parents d’élèves pour faire des tours de garde (sauf en période de confinement bien sûr !). Vous pourrez ainsi avoir des journées ou des demi-journées disponibles pour travailler dans le calme.
5/ Aidez un voisin, un proche, appelez des amis pour prendre de leurs nouvelles. Se décentrer de soi et être dans la relation avec d’autres procure de la satisfaction durable.

Les périodes de crises sont propices à la créativité. Vous ne le voyez pas encore mais il y aura peut-être des pépites qui naîtrons de ces quelques semaines à venir. Hauts les cœurs !”

Patricia Wendling, dirigeante chez H/F Human Factor qui a rédigé un article très complet sur LinkedIn sur le sujet, dont voici un extrait : “Le jour J, commencez par vous habiller. Ne traînez pas en pyjama, ni en chaussons. Cela vous aidera à passer du mode maison au mode travail et d’avoir par conséquent l’attitude qui sied pour travailler efficacement. Votre préparation – à la fois physique et mentale – vous aidera pour ainsi dire à être ”dans le bain”. Vous voilà prêt.e à attaquer cette journée télétravaillée ! Par ailleurs, il me semble que face à cette situation exceptionnelle, entreprise, managers et salarié.e.s devront encore plus communiquer que d’ordinaire.

  • Aux managers, je suggère de faire preuve d’intelligence, de compréhension et d’indulgence.
  • Aux salarié.e.s, je suggère de faire preuve de transparence, dialogue et responsabilisation. Demandez de l’aide si besoin. Signalez vos difficultés, problèmes de garde, soucis d’organisation, oublis, loupés, retards, etc.”
Laurence Vanhée, fondatrice d’Happyformance :

Diane Ballonad Rolland, fondatrice de Temps & Équilibre : “En cette période où la solidarité doit primer sur tout le reste, chacun peut, à son modeste niveau, apporter sa pierre à l’édifice. Je me suis interrogée sur la façon dont je pouvais apporter la mienne. Je ne suis ni soignante, ni professeur des écoles, mais s’il y a bien une chose que je sais faire, et a priori plutôt bien, depuis de longues années, c’est d’aider à les autres à mieux s’organiser et à gérer leur temps. J’ai notamment accompagné des centaines d’entrepreneur.es et de télétravailleurs à mieux travailler de chez eux et à réinventer leur cadre de travail. C’est mon talent à moi, à chacun le sien.

Aussi, je mets sincèrement et gracieusement mes compétences à disposition de chacun, chacune d’entre vous. Si vous stressez à l’idée de travailler de chez vous, si vous vous interrogez sur la façon dont vous allez pouvoir continuer à travailler, si vous rencontrez au bout de quelques jours des difficultés à vous organiser à la maison, à télétravailler si vous n’en avez pas l’habitude, à (re)trouver vos marques, à rester concentré.e, à hiérarchiser et arbitrer vos priorités, n’hésitez pas à m’adresser un mail (diane[at]tempsetequilibre.com), je répondrai patiemment, par mail également, à toutes vos questions. Je vous aiderai aussi longtemps que nécessaire, tant que cette crise durera.”

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
– Télétravail : et si on partageait nos bonnes pratiques ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici