Comment atteindre un état de “flow” au travail ?

pexels-photo-1043512

La sensation d’être immergé dans une expérience et d’en sortir en éprouvant une forme de plénitude est caractéristique du flow, autrement dit de “l’expérience optimale”, et dépend de l’équilibre entre nos capacités et la difficulté de la tâche à accomplir.  Dans La Psychologie positive au travail, Béatrice Arnaud et Eric Mellet, en analysent les ressorts et détaillent comment l’atteindre (1). Explications.

Avez-vous déjà été si absorbé(e) par la réalisation d’une tâche que vous en avez perdu la notion du temps ? “Dans cette situation, tout ce qui se passe autour de vous n’a plus d’importance car l’attention est totalement centrée sur ce que l’on fait, soulignent Béatrice Arnaud et Eric Mellet dans le chapitre de leur livre dédié au flow. Ce qui prédomine est un sentiment de joie, une sensation d’être plein d’énergie et comblé.” Voici leurs conseils pour favoriser cet état de flow mis en lumière par les recherches de Csikszentmihalyi.

1° Donnez-vous des objectifs appropriés, ni trop, ni trop peu. Un objectif trop ambitieux avec des compétences insuffisantes provoque du stress.  A l’inverse, un objectif trop facile à atteindre par rapport à vos compétences entraîne l’ennui. Votre but doit être clair.

2° Développez votre concentration. Faites le point sur tout ce qui peut vous distraire (e-mails, téléphone, etc.) et interrompre votre attention. Mettez en place des stratégies pour améliorer votre concentration (téléphone en silencieux, consultation des mails deux fois par jour, etc.)

En fait, la vie d’un individu ressemble à la façon dont il utilise son attention, Mihaly Csikszentmihalyi

3° Travaillez votre confiance en vous, et en vos compétences. Les tâches vous sembleront alors plus faciles. Vous pouvez aussi renforcer vos compétences via un plan d’action (formations, etc.)

4° Demandez des feedbacks.  Cela vous aidera à progresser, et à vous auto-coacher. Apprenez aussi à en donner aux autres pour les aider.

5° Rendez votre travail plus exigeant. Vous pouvez revoir le contour de votre poste ou encore chercher à créer plus de satisfaction au travail.

(1) Dunod. Au programme : 59 outils, des vidéos d’approfondissement, etc. On apprécie particulièrement les chapitres dédiés aux styles émotionnels, à la motivation et à la satisfaction au travail, au journaling, à l’intelligence émotionnelle, à la force de l’empathie ou encore à la puissance de la gratitude. Vous y apprendrez aussi à oser l’échec et à célébrer vos succès !

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
– Christophe André : le bien-être au travail grâce à la psychologie positive
– Cultiver le bonheur au travail grâce à la psychologie positive
– “Trouvez ce que vous aimez, ce qui a le plus de sens pour vous, et faites-le !”

Plus d'articles de la même rubrique:

De
Diplômée de Sciences-Po Paris, Fabienne Broucaret est la fondatrice et la rédactrice en chef de My Happy Job. Conférencière, passionnée par les questions de mixité, elle est aussi l’auteure des livres "Le sport, dernier bastion du sexisme ?" et "A vos baskets toutes ! Tour de France du sport au féminin" (Michalon). Elle a aussi co-écrit “2h chrono pour déconnecter (et se retrouver)” avec Virginie Boutin (Dunod, mai 2018).
Article Précédent Article Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares