Une nouvelle année s’ouvre à nous, et avec elle de nouvelles perspectives. Ou pas. Des projets, des envies et des rêves. Ou pas. Si nous ne pouvons pas tout décider, nous pouvons en revanche développer notre capacité à vivre notre vie de manière plus riche. Dans cette perspective, je vous propose de développer une qualité à la fois simple et immense, à fort impact et accessible à tous : la curiosité.

Bien sûr, je ne parle pas de la curiosité mal placée, indiscrète, intrusive. Non, je parle de cette ouverture sur le monde. De cette recherche de connaissance de l’autre et de sa vision du monde, dans le respect de ses idées et de ses convictions. Pas de projet précis en vue pour 2019 ? Mais tellement de choses encore inexplorées…

Idée N°1 : remettre en question ses certitudes.
Et si vous essayiez de nouvelles façons de faire votre travail ? Il y a de multiples façons de se réinventer dans son travail : ce peut être par exemple, observer les personnes qui vous inspirent, la façon dont elles interagissent avec les autres, leur vision du monde, leurs méthodes. Ce pourrait être aussi, aller questionner vos collègues sur la façon dont vous travaillez ensemble et leurs suggestions pour faire différemment. Ou bien encore, vous pourriez mener une petite enquête auprès des professionnels qui font le même métier que vous dans une autre entreprise… ou pourquoi pas, auprès de vos collègues qui font un métier différent, mais dont les idées sont transférables à vos propres activités. Qu’ont-ils de nouveau, sympa et enrichissant à vous apprendre ? Remettre en question la façon dont on travaille et sa propre vision du monde, c’est bon pour le développement des compétences.

Idée N°2 : casser la routine.
On a toujours fait comme ça… oui, mais entre-temps le monde a bougé, on a changé, on a vécu des expériences ! Qu’auriez-vous envie de tenter de nouveau, de différent ? Sortir de la routine demande un effort (il faut bien l’avouer…), et cela peut faire un peu peur (il faut bien l’avouer aussi), mais c’est bon pour le cerveau. Les recherches en neurosciences sur la plasticité du cerveau montrent que si l’on sort régulièrement du mode de pilotage automatique qu’engendre la routine, on crée de nouvelles connexions entre les neurones qui boostent la créativité, la résolution de problèmes et la capacité à vivre sereinement les changements. Vous prenez toujours votre café avec votre équipe le matin ? Alors, vendredi vous irez le prendre avec l’équipe marketing. Vous pensez que votre équipe vous en voudra ? Pas sûr, car eux ils ont décidé d’aller prendre leur café avec la compta !

Idée N°3 : démarrer une nouvelle activité, découvrir un nouveau pays, un nouveau plat.
Votre cerveau aime bien quand vous faites des choses nouvelles. Vous aussi, peut-être (Hi, hi ! comme si votre cerveau et vous, ce n’était pas pareil !). Alors dans votre emploi du temps surchargé, qu’allez-vous introduire de nouveau cette année, qui vous apporte de l’énergie, du plaisir, du bien-être ? Pas le temps, peut-être ? Repérez ce qui vous prend du temps et ne vous apporte pas grand-chose et remplacez-le par quelque-chose de nouveau.

Idée N°4 : rencontrer de nouvelles personnes.
Un grand groupe innovant avec lequel je travaille a mis en place un système de « Déjeuner Roulette ». Le principe de l’appli « Lunch Roulette », pratiqué depuis quelques années aux Etats-Unis, est simple : les collaborateurs intéressés, curieux de rencontrer de nouvelles personnes, s’inscrivent pour déjeuner au self d’entreprise à une date spécifique et ils déjeunent avec une personne qui a indiqué le même créneau horaire sélectionnée par le logiciel de manière aléatoire. C’est une idée qui plait beaucoup aux utilisateurs ! Si la taille de l’entreprise ne permet pas de mettre en œuvre cette pratique, il y a de multiples autres occasions de découvrir des personnes que l’on ne connait pas : formations internes, déplacements sur un site distant, présentations ou projets transverses, … C’est bon pour le réseau professionnel (qui lui-même est bon pour votre avenir professionnel…)

Idée N°5 : Pourquoi ? Comment ? Quoi d’autre ? Qui de nouveau ? Que peut-on faire ?
C’est bon pour… on n’a pas besoin d’être en permanence utilitariste. On peut se donner l’autorisation d’être curieux juste pour le plaisir de la découverte ! Qu’en pensez-vous ?

Je suis curieuse de savoir ce que vous pensez de la curiosité…

Laure Becker est consultante coach en leadership et management au sein du cabinet Diversity Conseil. Elle intervient en formation leadership & management, Positive Leadership, Engagement & reconnaissance. Coach certifiée ICF, elle accompagne également individuellement les personnes en coaching. Elle est l’auteure du livre Pratiquer la reconnaissance au travail, InterEditions.

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
– En manque de reconnaissance : et si vous commenciez par en donner ?
– 5 choses que les (vrais) leaders font
– 6 clés pour développer votre self-leadership

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici