Selon une enquête réalisée par l’ANDRH (1), une des priorités des DRH au premier semestre 2021 est l’accompagnement du management (pour 84% des personnes interrogées). En effet, après un an de confinement, de couvre-feu et de télétravail, les collaborateurs montrent de l’épuisement et de la lassitude. Et les managers ne font pas exception, bien au contraire, tant ils sont sollicités pour favoriser la motivation et le bien-être des équipes à distance. Leur accompagnement est donc un réel enjeu à ne pas négliger pour les entreprises. Mais concrètement, comment s’y prendre ?

Avant toute chose : les écouter et leur apporter le soutien psychologique dont ils ont besoin est essentiel. En effet, après une année passée à gérer leurs équipes à distance et en mode dégradé, les managers sont épuisés : 56 % sont en situation de “détresse psychologique” et 30 % en burn-out “sévère” selon le dernier baromètre d’Empreinte Humaine. Il faut les aider à prendre soin d’eux, à se ménager (avec des temps de déconnexion et de repos réguliers) et à être attentifs à leurs propres signaux faibles pour prévenir l’épuisement physique et mental.

1.    Les former au management à distance

Depuis le début de cette crise, le télétravail est un défi pour les managers. Pour 70% d’entre eux, le management en télétravail est plus difficile qu’en présentiel. On constate ainsi que la part des managers favorables au télétravail a baissé : selon le Baromètre Télétravail 2021 de Malakoff Humanis, 50 % fin 2020, contre 55 % fin 2018. Ils sont également plus nombreux à déclarer rencontrer des difficultés lors de la mise en place du télétravail, passant de 18 % fin 2018 à 40 % fin 2020 (+ 22 points). Parmi les nombreuses adaptations qu’impose le télétravail, celles qui leur semblent les plus difficiles à mettre en place sont :

  • De faire évoluer les postures managériales dans l’entreprise (33 %)
  • De repenser le maintien des liens collectifs pour éviter l’isolement et maintenir l’esprit d’équipe (31 %)
  • De faire évoluer en profondeur les modalités d’organisation du travail dans l’entreprise (30 %).

Face à ces difficultés, seul un tiers (32 %) déclare avoir bénéficié d’un accompagnement dans la mise en œuvre du télétravail. Ils sont également moins nombreux à avoir mis en place des formations pour leurs collaborateurs (28 % vs 37% en 2019). Plus de la moitié (55 %) déclare cependant avoir veillé à ce que les collaborateurs en télétravail soient sensibilisés à l’utilisation et aux bonnes pratiques des outils collaboratifs.

2.    Leur faciliter l’organisation des équipes au quotidien

Le manager est un peu comme un chef d’orchestre qui doit organiser le travail de son équipe. En cette période de crise sanitaire, il a dû s’adapter aux nouvelles méthodes de travail à distance et notamment réussir à prioriser les missions des collaborateurs afin de répondre aux objectifs fixés. Encore faut-il disposer des bons outils pour y parvenir. Ainsi, un service RH équipé d’un logiciel SIRH peut mettre à disposition des managers certaines fonctionnalités très utiles : gestion et suivi des plannings de leur équipe, gestion des absences et congés à distance, suivi et validation des temps de travail, collaboration sur une gestion de projets en ligne… Chacun peut ainsi suivre le planning de sa semaine et déposer ses absences en ligne à tout moment. Bien plus pratique que les bons vieux formulaires papier, surtout quand tout le monde n’est pas au bureau en même temps !

« Sur notre logiciel, le manager possède un module dédié à son management afin de préparer les entretiens annuels et professionnels, de gérer le plan de formation ou encore de valider les absences, les congés, les notes de frais ou les indemnités kilométriques de son équipe, explique Maxime Houx, directeur général du logiciel isiRH. Le manager reçoit un mail de notification lorsqu’il a une de ces actions à réaliser. De quoi le soulager et l’aider au quotidien. Une formation en e-learning est mise à disposition des managers afin de comprendre le fonctionnement de l’outil et de se former en autonomie à l’apprentissage du logiciel afin de l’utiliser efficacement. »

3.    Les aider à manager par objectifs

On ne cessera de le répéter. En télétravail, les managers doivent apprendre à manager par objectifs. Exit le management par le contrôle qui s’avère inefficace et souvent contre-productif. Le manager doit aussi privilégier le management participatif en période de crise pour une collaboration efficace avec son équipe. En effet, ce type de management aide les collaborateurs à se projeter et à rester motivés même à distance. Grâce à ce style de management, le manager saura gérer efficacement les objectifs de son entreprise tout en maintenant une bonne ambiance de travail. « Un logiciel SIRH permet notamment au manager d’obtenir des rapports sur la répartition des heures sur des projets ou chez des clients, précise Maxime Houx. En bonus, un logiciel SIRH possède de nombreuses fonctionnalités de communication interne afin d’accompagner le manager à développer la communication avec son équipe. »

4.    Mettre en place des canaux de communication adaptés

Comment maintenir une proximité avec ses collaborateurs et développer la cohésion d’équipe à distance ? En gardant le contact entre chacun des membres et en favorisant la reconnaissance du travail effectué. Tout cela est source de motivation au quotidien. Les notions de soutien, de communication et d’entraide sont cruciales en période de crise. De plus, le manager doit rester à l’écoute des collaborateurs et veiller au surinvestissement de certains, surtout pour les collaborateurs en télétravail. Pour y parvenir, il est indispensable de mettre en place différents outils permettant de bien communiquer à distance comme :

  • Les messageries instantanées comme Slack ou Mattermost pour entretenir les liens sociaux entre collaborateurs. La communication écrite et asynchrone est une vraie force à distance pour bien travailler ensemble.
  • Les outils de visioconférence comme Teams ou Zoom pour organiser des pauses virtuelles ou des réunions d’équipe à distance.
  • Un logiciel SIRH pour diffuser toutes les informations importantes en un clic auprès de son équipe. « Le logiciel fluidifie la communication via un annuaire collaboratif ou via un message directement sur l’accueil du collaborateur, ajoute Maxime Houx, directeur général du logiciel isiRH. Cela simplifie les démarches administratives et les interactions entre collaborateurs et manager pour améliorer les conditions de travail des équipes à distance.»

5° Leur permettre d’échanger entre pairs

Qui de mieux que d’autres managers pour comprendre les difficultés rencontrées ? La direction peut organiser des webinaires ou des moments de discussion entre managers. Cela crée du lien et leur évite de rester seuls face à leurs difficultés. Ce genre de rendez-vous est déculpabilisant et utile car sources d’échanges de bonnes pratiques.

(1) Auprès de 404 décideurs RH du 7 janvier au 7 février 2021.

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
Managers : 5 questions à vous poser régulièrement
Managers : 3 pistes pour redonner du sens à vos équipes

Photo by LinkedIn Sales Navigator on Unsplash

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici