Réserver une baby-sitter pour la soirée de samedi, trouver un EPHAD pour son père âgé, faire les courses pour le dîner… La charge mentale, c’est avoir en permanence dans un coin de la tête les impératifs liés aux tâches domestiques, parentales, familiales et personnelles, même en-dehors de leur réalisation. Quel est son impact sur le travail ? Voici les principaux résultats d’une étude menée par le LabRH et Yoopies (1).

La charge mentale est une source de stress et d’anxiété pour près de 9 salariés sur 10. Elle est aussi à l’origine de fatigue et d’une baisse de la motivation. 67% considèrent qu’elle perturbe leur efficacité, 44% qu’elle entraîne du retard dans leurs tâches professionnelles et un-tiers qu’elle a une incidence négative sur leur évolution de carrière. 

Si la plupart des salariés n’ont pas réduit ou aménagé leur temps de travail pour régler des difficultés personnelles, plus de 80% ont déjà posé des jours de congés ou de RTT pour y parvenir.

L’étude montre que 2/3 des salariés n’évoquent pas leur situation personnelle avec leur hiérarchie. Ils sont aussi nombreux à souhaiter que leur entreprise les accompagne dans la gestion de ces problématiques.

“Cette étude vient prouver que les tâches du quotidien ne restent pas derrière la
porte au moment d’aller travailler, souligne Benjamin Suchar, fondateur de Yoopies. La fameuse double journée des femmes est en réalité une seule et même journée au cours de laquelle travail et tâches domestiques s’entremêlent en permanence avec des effets délétères sur le bien-être et la productivité. Plus encore, en démontrant que la charge mentale a un impact significatif sur les évolutions de carrière, cette enquête nous fait prendre conscience que la lutte pour l’égalité femmes-hommes en entreprise passera obligatoirement par la prise en compte des inégalités au sein de la sphère privée.”

(1) Enquête menée auprès de 1300 répondants.

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
Alléger sa charge mentale, au boulot aussi !
Test : les bonnes habitudes pour éviter la surchauffe mentale
Et si on arrêtait de se mettre une pression démesurée sur les épaules ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici