C’est une question récurrente depuis le début du confinement : comment réussir à travailler efficacement depuis chez soi ? Pour ceux qui qui découvrent le télétravail, c’est une plongée dans le grand bain qui n’est pas forcément évidente. Pour les parents, c’est le cumul des rôles en une même journée qui est difficile. Pour les personnes vivant seules, la solitude peut devenir pesante… Et pour tous, il faut tenir sur la durée, le confinement allant vraisemblablement être prolongé. Voici 5 pistes de solutions.

1° Déculpabilisez !

“Ne vous mettez pas une pression disproportionnée au regard du contexte que nous vivons, insiste Diane Ballonad Rolland, fondatrice de Temps & Equilibre. Autorisez-vous à relâcher la pression et à faire preuve, avec vous-même d’abord, de beaucoup de bienveillance et d’indulgence ! Notre esprit a dû encaisser le choc, le comprendre, le digérer. Bref faire face à cette situation inédite. Nous avons tenté de faire bonne figure mais le stress, la peur, l’angoisse et l’anxiété sont bien réelles. Nous ne pouvons pas faire comme si de rien n’était et chercher à nous organiser, comme nous le faisons habituellement. Notre corps, nos émotions, ne mentent pas. Nous nous suradaptons en permanence, jour après jour, et la fatigue psychique et émotionnelle se fait sentir.”

A faire :
Test : êtes-vous bienveillante(e) avec vous-même ?

2° Déterminez vos priorités

Vous vous demandez comment prioriser vos actions et trouver de nouvelles idées ? L’équipe de Art for me vous conseille de vos mettre au Mind Mapping. “C’est une carte mentale considérée comme le couteau suisse du cerveau, explique Valérie Bogaert. Elle est très utile pour les personnes qui ne savent pas par où commencer leur réflexion car elle permet d’y voir plus clair.Conceptualisé par Tony Buzan, psychologue britannique, le Mind Mapping s’appuie sur approche mémorielle multimodale qui utilise toutes les ressources du cerveau en associant mots-clés,pictogrammes, couleurs, etc.”

Concrètement, le graphique est organisé autour d’un sujet central, qui a des ramifications (sujets principaux et sujets secondaire). Cette carte mentale peut répondre aux questions « Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Combien ? Pourquoi ? » “A titre d’exemple, nous avons l’habitude de créer chacune notre carte mentale de la semaine pour veiller notamment à équilibrer vie pro et vie perso et à la consulter tous les matins pour garder en tête les priorités que nous nous étions fixées”, soulignent Valérie Bogaert et Carole Cesareo.

Envie d’en savoir plus sur cette méthode ? Art for Me vous propose un atelier d’initiation au Mind Mapping vendredi 27 mars de 13h30 à 14h30. Merci de vous pré-inscrire en écrivant à info@artforme.fr pour que vous soit envoyé le lien de la visioconférence. Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, une formation sur 2 modules de 1h30 chacun est proposée les lundi 6 et mardi 7 avril de 10h30 à 12h. Plus d’infos : https://www.facebook.com/events/2329538854006249/

3° Entraînez-vous !

Prenez exemple sur La Patate@work car bonne nouvelle : vous pouvez réaliser de petits exercices pour favoriser votre concentration. Vous pouvez en effet avoir du mal à vous concentrer à causer du stress, de votre charge mentale et émotionnelle, d’un sommeil perturbé, etc. Voici tout d’abord quelques exemples d’exercices faciles à réaliser chez vous.

Renforcer son attention, une clé pour atteindre ses objectifs

Sophrologie : un exercice pour réussir à se concentrer

Sachez aussi que l’appli My Mental Energy Pro est gratuite jusqu’au 30 Juin 2020, sans engagement, pour toute demande faite par une entreprise ou organisation pour ses collaborateurs. Au menu : 200 contenus de micro-coaching vidéo et audio, issus de la psychologie cognitive, sophrologie, méditation, préparation mentale de sportifs. Si vous êtes intéressés, contactez : contact@mymentalenergy.com

Et en attendant, lisez donc notre article :
Les 5 clés de la performance cognitive

4° Créez-vous une bulle

Bien aménager votre espace de travail est essentiel. Si vous avez la chance d’avoir un bureau, c’est l’occasion d’appliquer les enseignements du feng-shui pour maximiser bien-être et performance.

Feng Shui : comment bien aménager son bureau ?

Si vous n’avez pas de pièce dédié au travail chez vous, pas de panique ! Vous pouvez tout de même vous créer un espace propice à la concentration. “Vous pouvez marquer l’emplacement de votre bureau à l’aide d’une délimitation visuelle, conseille Mélissa Demouth, fondatrice de Manniska. Cette frontière symbolique vous permettra ainsi de de clarifier la zone dédiée à votre travail. Une fois que vous avez identifié et matérialisé votre zone de travail, même sur une table de salon, mettez-vous à chaque fois à cette même place, votre cerveau encodera ainsi l’information et vous perdrez moins de temps à vous remettre sur votre dossier le lendemain.

Autre source de distraction quand on travaille chez soi : l’ensemble des éléments visuels qui nous lient à notre vie perso. Il peut s’agir des photos de famille, du tas de linges à repasser ou de la vue sur le dessin animé regardé par les enfants (eh oui pour beaucoup d’entre nous c’est le seul moment où on arrive à allumer notre ordinateur alors autant que ce soit productif). Déplacez vos objets personnels et placez-vous de telle sorte à minimiser dans votre champ de vision un maximum d’éléments liés à votre sphère intime.”

Vous pouvez aussi tenter de travailler en musique

5° Séquencez vos journées

Il est encore plus indispensable que d’habitude de couper vos journées en blocs d’une heure ou deux heures : gestion des mails, école à la maison, réunion à distance, pauses, tel ou tel dossier… Essayez donc de morceler votre agenda en affectant des créneaux de votre emploi du temps à des activités spécifiques et essayez de vous y tenir. Vous eviterez ainsi l’écueil de du multitâche : non, nous ne sommes pas capables de faire plusieurs choses à la fois correctement ! Cela ne fait que nous rendre plus dispersés, distraits et anxieux.

5 rituels pour une relation plus saine au temps

Pour vous y aider, n’hésitez pas à changer régulièrement de position de travail. En effet, vous pouvez passer vos coups de fil ou réponds à vos mail debout (si vous avez une table haute ou un bureau modulable) ou essayez de travailler sur un swiss ball pendant de courtes périodes. Vous gagnerez en attention et en dynamisme.

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
Coronavirus : comment garder le moral pendant le confinement ?
Confinement : notre sélection pour se former et se cultiver depuis son canapé !
– Télétravail : nos conseils pour être efficace (même avec vos enfants !)
– Télétravail : comment bien manager à distance ?
Coronavirus : comment réduire votre stress et relâcher la pression ?

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici