Pays-Bas : Hollands Kroon, une municipalité pas comme les autres !

Hollands Kroon 3

Si vous tapez Hollands Kroon dans votre moteur de recherche préféré, vous allez découvrir des photos typiques de la campagne hollandaise, avec ses tulipes, ses moulins, ses paysages verdoyants… Mais vous allez aussi apercevoir les nouveaux locaux aux allures de coworking design de cette municipalité atypique.

Un décor qui correspond totalement à l’organisation horizontale développée par cette mairie néerlandaise, née en 2012 de la fusion des communes d’Anna Paulowna, de Niedorp, de Wieringen et de Wieringermeer. Visite guidée par Les Baroudeurs de l’Innovation managériale, à savoir Cassandre et Matthieu, deux étudiants de l’EM Lyon partis explorer le monde, avec le soutien de nos amis de Moodwork.

50 000. C’est le nombre d’habitants d’Hollands Kroon. L’équivalent, en France, de villes comme Albi, Beauvais ou encore Fréjus. “Au moment de la création s’est posée la question d’implanter un nouveau modèle de management au sein des bureaux de la municipalité pour sortir de la bureaucratie inhibitrice et être proche des citoyens et de leurs besoins”, expliquent Cassandre et Matthieu.

Concrètement, cela passe par :

1° Le choix de valeurs clés : la confiance, l’inspiration, le courage, la connexion et le respect.

2° La mise en place de 40 équipes autogérées. Chacune se compose de 9 membres maximum aux compétences très différentes, dont un leader, et a un secteurs d’activités distinct. Toutes sont responsables de certaines procédures et de leur propre gestion interne (budget, recrutement, communication, etc.). Pour faciliter l’organisation, il y a tout de même des règles communes à tous (répondre sous trois jours à un mail par exemple) et trois directeurs qui guident toutes les équipes.

3° Une culture des feedbacks. Les collègues se valorisent mutuellement grâce à l’application Wop, qui permet d’envoyer et de recevoir des félicitations, encouragements, compliments… Un feedback collectif est aussi prévu tous les 3 ou 4 mois, tout comme un questionnaire une fois par an.

4° Un recrutement par les pairs. En plus des entretiens organisés par les collaborateurs, ces derniers ont aussi instauré des “Talent nights”. Chacun y invite des connaissances intéressées par un poste.

5° Une communication fluide. Les collaborateurs utilisent la plateforme HK-Square pour échanger sur les difficultés rencontrées, les projets, le recrutement, etc.

6° Une liberté accrue. Pas d’horaires ni de lieu de travail imposés ! Les nouveaux locaux ont été achevés en 2017. « Maintenant que tout est en place, nous pensons que l’intérieur nous va comme un gant, souligne Corinne Henson, une salariée d’Hollands Kroon interrogée par Officesnapshots. L’ouverture, la manière particulière dont l’intérieur a été divisé, les murs lisses, la signalisation et la flexibilité renforcent non seulement ce que nous voulons être, mais également la manière dont nous voulons travailler ensemble à l’avenir. Ce concept accélère réellement notre développement. “

7° Un accent mis sur les formations. Chaque collaborateur dispose de 1000 points, soit 1000 euros, chaque année, pour se former. Direction la plateforme Hollands Kroon Academy pour choisir du e-learning ou des formations en présentiel. La particularité ? Ce sont les salariés d’Hollands Kroon qui assurent les formations. Un partage d’expériences valorisant qui permet, aussi, d’apprendre à mieux connaître ses collègues.

Vous voulez découvrir d’autres entreprises innovantes aux Pays-Bas ? Rendez-vous sur le blog de notre partenaire Moodwork.

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

Crédit des photos : Design: Crielaers & Company  – Photography: Rika Hilverts. Source : https://officesnapshots.com/2017/04/10/hollands-kroon-municipality-offices/

A lire aussi :
– “Aux États-Unis, personne ne juge celui qui arrive plus tard ou part plus tôt, la métrique est le résultat”
– “Au Québec, la qualité de vie au travail est considérée comme une responsabilité partagée entre salariés et employeurs”

Plus d'articles de la même rubrique:

De
Article Précédent Article Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares