Ces habitudes qui vous rendent malheureux (épisode 1)

pexels-photo-47444

Assez des conseils à mettre en œuvre plus être plus heureux et plus efficaces que l’on ne suit jamais ! Comme vous le savez, il est plus facile de capitaliser sur ses points forts, alors suivez ce programme pour encore mieux faire ce que vous faites déjà (comme nous tous) et que vous ne devriez pourtant plus faire. (NB : cette chronique est, bien sûr, du second degré, et vous y trouverez en creux, de bonnes pratiques à adopter d’urgence !).

1° Évitez toute activité physique
Pratiquer 30 minutes d’exercice 3 fois par semaine a autant d’effet sur la dépression qu’une thérapie ou les anti-dépresseurs. A l’inverse, si vous réduisez votre niveau d’exercice, votre moral va baisser dès deux semaines. Alors, pour aller plus mal, c’est très simple : prenez la voiture dès que vous pouvez, choisissez des loisirs selon leur niveau de sédentarité (surfer sur le web oui, surfer sur la mer, non !) et fixez-vous comme objectif de passer au moins deux fois plus de temps sur vos fesses que sur vos pieds.

2° Privilégiez l’espoir plutôt que l’action
Croyez aux forces mystérieuses de l’univers et ne vous reposez pas sur vos efforts. Attendez passivement que vos projets se réalisent et réduisez ainsi considérablement vos chances que cela arrive.

3° Passez un maximum de temps devant un écran
Au lieu de faire du sport, voir des amis ou avoir des hobbies (autant d’activités qui augmentent le niveau de bonheur), faites comme tout le monde, passez 34 heures par semaine en moyenne devant la télévision. Le reste du temps, heureusement, il vous reste internet ! Surfez pendant des heures, mais pas n’importe comment. Lisez les dernières nouvelles des stars (de télé-réalité si possible), alimentez les réseaux sociaux avec des informations capitales sur votre vie, surfez au hasard, sans oublier de regarder un maximum de vidéos de chats.

4° Ruminez sur le passé
Le passé a cet avantage formidable que vous ne pouvez pas le changer. Donc autant passer du temps à vous en préoccuper. Ressassez tous vos échecs et déceptions. Mieux : tirez-en des conclusions négatives et définitives sur vous et votre personnalité. Surtout, ne tenez aucun compte des choses positives dans votre vie actuelle. A l’inverse, comparer votre vie actuelle à un passé idéalisé est un excellent moyen pour vous miner le moral.

5° Inquiétez-vous de l’avenir
Le passé a un inconvénient, c’est qu’il est unique. Par contre, l’avenir offre des possibilités infinies. Vous pouvez imaginer des tas de scénarios différents qui finissent tous mal et être démoralisé(e) en pensant à chacun d’entre eux. Pour un effet maximal, essayez de vous persuader que ce ne sont pas que des possibilités mais des catastrophes certaines.

6° Visez la perfection
Dites-vous que rien n’est jamais assez bien et qu’être satisfait(e) est un signe de faiblesse et de manque d’ambition. Ignorez les études qui montrent que les gens heureux se définissent un niveau minimal de performance pour être satisfaits et qu’ils se fixent des objectifs élevés sans y être exagérément attachés. Ignorez également celles qui démontrent que les perfectionnistes n’obtiennent pas de meilleurs résultats que les autres, qu’ils perdent du temps sur des détails inutiles et qu’ils ont peur de prendre des risques. Alors fixez-vous des objectifs inatteignables et blâmez-vous en cas d’échec. Une astuce complémentaire pour stimuler votre perfectionnisme : dites-vous que votre entourage attend de vous la perfection. Encore mieux, entourez-vous de personnes critiques et dévalorisantes !

Découvrez la deuxième partie de cette chronique.

Christophe Deval est directeur du développement des talents chez KPMG, psychologue clinicien, thérapeute spécialisé en thérapies comportementales et cognitives (TCC) et en thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT), co-auteur de Simplifiez vos relations avec les autres (Intereditions).

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job.

Les autres chroniques de Christophe Deval :
« Les émotions négatives sont inévitables pour avancer vers ce qui vous tient à cœur »
– 5 idées pour muscler votre volonté
– La pleine conscience a-t-elle sa place en entreprise ?

Étiquettes :

Plus d'articles de la même rubrique:

De
Article Précédent Article Suivant

Commentaires

  1. Pingback: Ces habitudes qui vous rendent malheureux (épisode 2) – My Happy Job

  2. Pingback: Ne vous laissez plus piéger par votre « cerveau réactif » ! – My Happy Job

  3. Pingback: Management : 4 idées reçues qui ont la vie dure – My Happy Job

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares