Sur le bureau, on a souvent des piles de dossiers, une plante verte et le mug aux couleurs de l’entreprise. Mais dans le tiroir ? Grigris, photos, encas… Des affaires plus personnelles qui nous font sentir un peu plus en terrain connu et nous réconfortent au milieu de notre journée de travail. Et vous, c’est quoi votre objet fétiche ?

Apercevoir un proche, ou sa photo, redonne le sourire et permet d’évacuer un peu de stress. Au boulot, une simple image, regardée quelques secondes, offrirait donc un sentiment positif… et un peu de bien-être entre deux réunions Teams ! C’est exactement le cas de Florence, salariée d’une caisse de retraite. « Dans le placard à côté de mon bureau, sur la paroi du fond, j’ai collé le faire-part de naissance de mon fils et ma carte de remerciements de mariage ; je ne les expose pas, mais je suis contente de les avoir près de moi », raconte la trentenaire. « J’ai aussi deux bibelots hippopotames que mon neveu m’a offerts », poursuit-elle. Des images et objets qui rendent plus familier son espace de travail.

Professeur des écoles, Catherine partage son bureau avec des collègues et n’a donc pas ramené d’objets personnels, mais affiche des dessins d’élèves avec des mots gentils. « Dans notre tiroir secret, pour les moments où nous avons besoin de réconfort, nous avons aussi un paquet de Shokobons », avoue-t-elle ! « L’espace de travail a une influence majeure sur la performance et le bien-être des salariés » a montré une étude Opinion Way pour CD&B (experts en transformation des espaces de travail) en 2016. Il agit à 92% sur la capacité à se concentrer, à 89% sur la productivité et à 74% sur la créativité détermine l’étude. Pourquoi donc se priver de réconfort si c’est pour mieux travailler ?

Anti-stress

Pour beaucoup, ce sont les accessoires de décoration, porte-crayons, plante, lampe, ou joli bloc de post-it qui permettent de se sentir plus dans son élément. Alan, journaliste sportif, a un pot à crayon avec la photo de sa fille, un cadeau offert pour une fête des pères quand elle était petite. « Quand c’est parfois tendu au boulot, voir son sourire rappelle ce qui importe vraiment », justifie-t-il. La photo d’un paysage que vous aimez peut paraître moins personnelle aux yeux des collègues qui vous entourent, mais vous rappeler un souvenir d’enfance, de vacances ou un moment agréable… et déclencher des hormones de plaisir. Parmi les témoignages recueillis, plusieurs salariés ont expliqué « n’avoir rien de perso au travail ». « Sauf mon téléphone : quand je suis saoulée, je me promène dans mes photos perso », reconnaît Marie, actuellement en reconversion professionnelle.

Et chez My Happy Job ? Nous sommes plusieurs à avoir de petits réconforts cachés dans les tiroirs de notre bureau, ou fièrement exposés dessus ! Pour ma part, quelques rouleaux de réglisse ou une tablette de chocolat bien noir complètent le thé les jours où la motivation n’y est pas. Pour Fabienne, « du chocolat, forcément ! Avec des mots doux de mon fils et des dessins de ma fille glissés dans mes cahiers ou dans mes livres (je m’en sers comme marque-page). Et de jolies tasses offertes par de très bonnes copines, de quoi me faire sourire en prenant mon thé ! ». De son côté, Luc n’a pas de de tiroirs, il travaille debout : « En objets fétiches, j’ai posé sur le plateau le masque de Dark Vador et la photo de ma maman. Et collé sur mon écran un autocollant des artistes « Plonk & Replonk » : « Adaptez votre vitesse de pensée aux conditions intellectuelles locales! Une campagne de la Sécurité Mentale ».

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
Télétravail : et si on partageait nos bonnes pratiques ?

Crédit photo : Adobe Stock.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici