Il y a un peu plus d’un an était lancée la charte Qualité de Vie au Travail en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Un document aujourd’hui signé par une trentaine de structures du secteur privé (Leroy Merlin Nice, Everest Isolation, etc.) mais aussi public (L’Hôpital européen de Marseille, l’Université de Nice- Sophia Antipolis, etc.).

Pour ce troisième épisode de “Mon idée QVT”, Yves-Michel Nalbandian, directeur-délégué de l’Aract PACA, nous explique la genèse et le contenu de cette charte. Une interview réalisée lors du salon Préventica Marseille qui s’est déroulé en octobre dernier.

Pour aller plus loin, découvrez la boîte à outils du réseau Anact-Aract. Retrouvez également les témoignages de structures signataires de la charte dans cet article.

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
La qualité de vie au travail, c’est quoi ?
La qualité de vie au travail en entreprise : comment faire concrètement ?

Article précédentAuthenticité au travail : « En nous montrant tels que nous sommes, nous incarnons des convictions, seule manière de donner envie de nous suivre »
Article suivantManagers, entraidons-nous !
Diplômée de Sciences-Po Paris, Fabienne Broucaret est la fondatrice et la rédactrice en chef de My Happy Job. Conférencière, passionnée par les questions de mixité, elle est aussi l’auteure des livres "Le sport, dernier bastion du sexisme ?" et "A vos baskets toutes ! Tour de France du sport au féminin" (Michalon). Elle a aussi co-écrit “2h chrono pour déconnecter (et se retrouver)” avec Virginie Boutin (Dunod, mai 2018).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici