Dans un monde incertain, apprenez à jouer les funambules !

Crise, changements professionnels, maladie… L’incertitude fait partie de notre quotidien. Si elle génère des doutes et des déséquilibres, elle permet aussi de révéler le meilleur de soi-même et de se réinventer. Comment faire face sereinement aux épreuves de la vie ? Découvrez les conseils de Nina Bataille, coach professionnelle certifiée ICF et conférencière, auteure du livre “Des vertus de l’incertitude” (Eyrolles).

La crise du Covid nous montre qu’apprendre à vivre avec l’incertitude est indispensable…
Nina Bataille. Oui, nous avions tendance à oublier que nous vivions dans un monde incertain. Face à cette crise soudaine et brutale, nous avons dû nous adapter. Et cela continue ! N’espérez pas la disparition des crises et des tempêtes, elles font partie de la vie. Essayez plutôt d’apprendre à chanter sous la pluie pour les traverser du mieux possible. A chacun de s’entraîner en développant ses capacités de rebond et en musclant ses soft skills, notamment son adaptabilté.

Concrètement, comment faire ?
N.B. Il faut d’abord comprendre que face à un événement subi, nous passons souvent par plusieurs phases. Ce cheminement est mis en avant dans la “courbe du changement” d’Elisabeth Kübler-Ross : il y a d’abord une phase descendante qui s’accompagne d’une attitude contre-productive et d’une résistance au changement (choc, déni, colère, peur, tristesse, etc.), puis une phase ascendante avec une attitude plus constructive (acceptation quête de renouveau, etc.). Cela demande d’apprivoiser son stress, de faire preuve de curiosité, de chercher le positif, de se donner des objectifs réalisables pour être dans l’action. Je trouve les sportifs de haut niveau et les aventuriers très inspirants : ils ont un objectif majeur, mais le préparent en se fixant des objectifs à court et moyen terme. Ce sont aussi des champions du lâcher prise. Comme eux, concentrez-vous sur ce qui dépend de vous et préparez-vous.

Un exemple ?
N.B. On ne peut connaître l’imprévisible, mais on peut prévoir son éventualité. C’est ce que font les surfeurs qui s’entraînent à l’apnée en piscine, pour pouvoir rester sous une ou deux vagues en attendant de pouvoir en sortir. Les petits efforts réalisés patiemment chaque jour finissent par vous rendre plus fort et plus stable face aux tempêtes.

L’écueil n’est-il pas alors d’essayer de tout contrôler ?
N.B. En effet, l’hyper-contrôle est néfaste. Il faut plutôt se voir comme un funambule qui tente de (re)trouver son équilibre pour faire face à l’imprévu. Ni trop décontracté, ni trop stressé. Ni paralysé par les doutes, ni pétri de certitudes. C’est notamment la posture que doivent adopter les managers. Ils doivent fixer un cadre à leur équipe, tout en laissant à leurs collaborateurs suffisamment d’autonomie. Savoir écouter, reconnaître ses limites et être empathique sont alors des compétences clés. Il y a une question fondamentale à poser aux équipe en période de crise et d’incertitudes : de quoi avez-vous vu besoin pour bien travailler ?

Bien vivre avec l’incertitude, c’est aussi accepter d’échouer…
N.B. Tout à fait. J’aime beaucoup les travaux de Charles Pépin sur les vertus de l’échec. Nous devons apprendre à revenir sur nos erreurs pour en tirer des leçons et rebondir afin de faire différemment la prochaine fois. Cela fait grandir même si c’est désagréable sur le moment. Nous ne sommes pas des robots ! Se réinventer demande de la patience et des efforts. Pour retrouver du sens après une période difficile, demandez-vous ce qui vous donne envie de vous lever le matin. Quel est votre moteur ou encore votre raison d’être profonde ? C’est le fameux “Why” de Simon Sinek.

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
Comment bien vivre l’incertitude ?
“Le fait d’être stressé par le changement et l’incertitude est normal !”

Photo de Artem Beliaikin provenant de Pexels

Nos derniers articles