Arnaud Collery : rencontre avec Mister Happiness !

Arnaud_Collery mister happiness Chief Happiness Officer

Arnaud Collery est un slasheur épanoui. Il partage son temps entre son métier de Chief Happiness Officer indépendant, ses casquettes de coach, de conférencier et d’organisateur d’événements (1). Son leitmotiv ? Partager les clés du bonheur avec le plus grand nombre à travers le monde. Rencontre avec ce passionné à l’occasion de la sortie de son livre Mister Happiness, 36 chemins pour vous réinventer. 

Quelle est votre vision du métier de Chief Happiness Officer ?
Arnaud Collery. C’est avant tout quelqu’un qui s’occupe de l’humain dans l’entreprise. C’est un poste d’observateur privilégié. Il peut être indépendant, comme je le suis moi-même depuis quatre ans, ou intégré à l’entreprise, avec une mission de CHO à temps plein ou partiel. Peu importe sa dénomination exacte : on l’appelle aussi, selon les pays, Chief of Employee Engagement, Chief Employee Experience Officer, Chief Heart Officer…

Concrètement, parlez-nous un peu plus de ses missions au quotidien…
AC. J’en distingue quatre : travailler sur les valeurs de l’entreprise avec les salariés, cerner les forces de chacun et les valoriser, inspirer les salariés et cultiver une bonne ambiance de travail avec un espace agréable, des événements, etc. Il ne s’agit pas seulement de créer des fêtes, comme on le pense trop souvent, mais bien de libérer des émotions. Je pense aussi que le CHO a pour mission de surprendre et d’apporter de l’imprévu au quotidien. Il peut également créer un comité du bonheur avec des ambassadeurs relais pour imaginer ensemble des actions.

Quels sont vos conseils pour les personnes souhaitant occuper ce poste ?
AC. Il faut avoir beaucoup d’empathie et d’énergie. Les deux qualités essentielles d’un bon CHO sont l’écoute et la bienveillance. Le meilleur background, c’est pour moi l’humanitaire ou encore l’entrepreneuriat social. Cette fonction demande de savoir se battre pour les salariés, mais aussi de savoir diffuser les valeurs de l’entreprise et les idées de la direction. Le CHO est vraiment un relais entre les deux. Quelqu’un qui aura eu plusieurs expériences professionnelles, qui connait différents milieux, aura un réel avantage car il saura s’adapter.

Qu’est-ce qui fait aujourd’hui votre bonheur au travail ?
AC. Pour moi, il y a trois ingrédients déterminants : la quête de sens, la passion et la joie. J’adore écouter les gens pour qu’ils me racontent leur histoire, mais j’aime aussi beaucoup monter moi-même sur scène. J’ai fait du stand-up pendant plusieurs années. J’ai l’impression que mes différentes expériences professionnelles me servent toutes aujourd’hui. Je suis aussi complètement aligné avec mes valeurs. Un bon exercice que je vous recommande, c’est de vous demander ce qui a motivé vos décisions ces dernières années. Prenez le temps d’analyser vos critères de choix et voyez si vous êtes aligné, si cela vous correspond vraiment. La connaissance de soi est une clé du bonheur.

Comment mesurer le bien-être des salariés dans une entreprise ?
AC. La question qui importe vraiment, c’est de demander aux salariés : « Sur une échelle de 1 à 10, à quel niveau recommanderiez-vous votre entreprise à un ami ? » Je demande toujours à mes clients de poser cette question à leurs collaborateurs avant et après ma mission, si la note s’améliore, c’est pour moi un vrai critère de réussite.

Le bonus. Voici trois tips extraits du livre Mister Happiness :
– « Personnellement, le soir, en me couchant, je me demande souvent : Qu’est-ce qui m’a surpris aujourd’hui ? Je trouve toujours quelque chose ! »
– « Si vous souhaitez répandre le bonheur, commencez par votre meilleur cobaye : vous-même ! Interrogez-vous sur ce qui vous plait, vous excite, vous fait vibrer. »
– « Demandez à tous les collaborateurs leurs talents cachés (jardinier, bricoleur, photographe…). Proposez-leur de lancer des ateliers découverte. Affichez les talents au mur, à la vue de tous. »

(1) Arnaud Collery organise notamment Stand for passion où des personnalités aux profils et parcours variés partagent leurs expériences. Mister Happiness, Larousse, 15 euros. Plus d’infos : www.arnaudcollery.com

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
– Aurélie Jean : « Aux États-Unis, personne ne juge celui qui arrive plus tard ou part plus tôt, la métrique est le résultat »
– C’est décidé, j’arrête de râler au boulot !
– Cultiver le bonheur au travail grâce à la psychologie positive

 

 

 

 

Étiquettes : ,

Plus d'articles de la même rubrique:

De
Article Précédent Article Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares