Les bienfaits de l’oisiveté pour notre santé, notre créativité et notre efficacité sont multiples. C’est ce que nous montre Olga Mecking dans Le Livre du Niksen (First Editions). Une tendance venue tout droit des Pays-Bas, pays où l’auteure habite depuis plus de 10 ans et où le cadre professionnel favorise les semaines de travail courtes.

“Nous sommes suractifs et stressés. Nous nous sentons débordés par nos activités quotidiennes : elles nous épuisent, nous pressent et nous oppressent, constate Olga Mecking. […] Pour autant, la suractivité n’est qu’une partie du problème. Nous sommes également minés par une obligation de performance dans chacun des domaines de notre vie. Nous voulons notamment donner le meilleur de nous-mêmes au travail (sans perdre de temps et en étant de plus en plus productifs).”

Pourquoi est-ce si difficile de ne rien faire ? Parce que nous assimilons souvent ces moments à une perte de temps, en l’absence de résultat immédiat. En adoptant le niksen, on se permet enfin d’en faire moins au lieu d’en faire toujours plus. Et pourquoi attendre d’être à la maison pour vous y mettre ? Dans son livre, Olga Mecking partage des conseils pour mettre du niksen dans vos journées de travail. En voici 4 clés :

  • Identifiez votre rythme naturel, c’est-à-dire les moments où vous êtes le plus productif et créatif, et ceux où votre esprit se met en veille, où vous travaillez de façon machinale. Il est alors temps de vous octroyer une pause.
  • Faites des expériences. Un jour, essayez de répondre à TOUS vos mails, messages et notifications sans vous arrêter. Le lendemain, quand vous voulez faire une pause, choisissez une activité agréable, qui permet à votre esprit de vagabonder et à votre attention de se relâcher. Observez votre niveau d’énergie après ces deux expériences.
  • Dites non à la culture du présentéisme. Et cela doit commencer par le sommet, les managers…
  • Gérez les distractions. Si vous éprouvez le besoin d’attraper votre téléphone chaque fois que vous vous asseyez, prenez un carnet et notez les pensées qui vous viennent pendant votre pause niksen. Ce carnet peut aussi vous servir de poubelle mentale pour libérer votre esprit de toutes les pensées qui vous tracassent.

Découvrez tous les livres de la collection My Happy job dont Slow Working de Diane Ballonad Rolland : www.myhappyjob.fr/les-livres/

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
5 mantras pour apprendre à ralentir
Alléger sa charge mentale, au boulot aussi !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici