C’est décidé, je prends soin de moi !

photo-1503541492994-11c0925b6b73

Et si vous preniez le temps de vous lire et d’oser vous dire si ça va ou pas ? Aurélie Baquet, sophrologue RNCP et fondatrice de ABCoachDev, vous propose plusieurs pistes pour reprendre souffle et énergie.

Vous pouvez tout d’abord instaurer un temps pour vous chaque jour ou, si trop difficile au début, plusieurs fois par semaine pour revenir à votre corps et laisser votre mental se reposer. Yoga, sophrologie, Qi gong…et j’en passe vous feront le plus grand bien. L’avantage de la sophrologie est qu’elle est plurielle pour vous doter au fil du temps d’outils et d’exercices faciles, utiles et efficaces pour chaque situation du quotidien.

En pratique : 2 exercices de sophrologie

1° Écouter ses tensions pour venir détendre et libérer son corps

Relâcher les tensions du corps avec un exercice simple de contraction/décontraction de l’ensemble du corps.
Assis (ou allongé si vous souhaitez exercer avant le coucher par exemple), les 2 pieds à plat au sol, mains et bras reposés tranquillement sur vos cuisses, tête et colonne vertébrale simplement alignées, épaules relâchées.
Inspirez profondément par le nez.
Retenez votre respiration en effectuant une légère contraction de tous les muscles de votre corps : muscles du front – yeux – mâchoires (les grimaces sont bienvenues); cou – bras jusqu’aux poings; dos et buste; muscles fessiers; jambes – pieds jusqu’aux orteils.
Et quand c’est ok pour vous, vous soufflez fortement par la bouche et relâchez. Accueillez les sensations de relâchement.
Et prenez conscience de votre corps en train de se libérer et de se détendre.
Recommencer 3 fois en prenant le temps et en respectant votre corps. La seule performance ici est votre capacité du moment. Aucune force.

2° Visualiser la détente et la performance en optimisant sa concentration

Toujours assis(e), gardez les yeux fermés, portez attention à votre respiration et laissez la détente envahir votre corps.
Pour les plus adeptes, vous pouvez laisser venir à votre mental une image ressource de votre choix librement, sans jugement, avec bienveillance qui est synonyme de bien être, de calme et de sérénité pour vous.
Prenez le temps de la décrire, de bien planter le décor dans le moindre de ses détails.
Observez les lieux…les couleurs…l’environnement qui vous entoure comme si c’était la première fois que vous découvriez cette image.
Ecoutez les bruits, les rires s’il y en a laissez venir tous les sons qui vous parviennent…
Sentez les odeurs…les parfums qui ont peut-être votre préférence…
Laisser venir d’autres sensations émanant de cette image source de calme.
Accueillez les sensations positives pour vous et en vous. Laissez votre corps se détendre peu à peu. Et intégrez toutes ces sensations agréables en vous.
Prenez le temps de revenir tranquillement dans l’espace où vous êtes installé à votre rythme en inspirant/expirant plus fortement, ressentant vos points d’appuis de nouveau
Mobilisez tranquillement l’ensemble de votre corps en lui redonnant dynamisme et mouvements.
Prenez le temps de vous étirer, voire de bailler.
Et quand cela sera ok pour vous, vous ouvrez les yeux.

Oser dire stop

En période de surcharge de travail, de projets, d’activités ; un temps pour remettre à plat est à conseiller. Rien ne sert de poursuivre dans cette accumulation de choses. A un moment donné, l’altération revient et cette fois-ci niveau résultats. Désolée, mais on ne peut pas répondre présent à tout en même temps. Même les plus adaptables ou capables de jongler d’un dossier à un autre, ont besoin ou sont bien souvent les premiers à s’instaurer des moments pour recharger les batteries. Une connaissance de soi primordiale pour savoir reconnaître quand on manque d’énergie ou quand on est à bloc pour justement finir le dossier Y car c’est le moment.

Prendre soin de son capital énergie

Culturellement, certaines personnes ne sont pas habituées à s’écouter de cette façon, de peur de s’avouer « vulnérable » ou se disant que ce n’est pas un « petit coup de mou » qui va les abattre. C’est sûr. Et je leur souhaite. Ce qu’il y a de nos jours c’est que celui qui saura prendre soin de lui, prend soin des autres. Mieux dans sa peau, ses relations s’en trouveront plus cordiales, moins chargées de tensions et plus ouvertes à l’échange, la créativité et l’efficacité individuelle ou collective.

*La sophrologie ne vient en aucun cas se substituer à un traitement médical, elle peut être complémentaire aidant à l’amélioration visée par la personne.

Cet article est extrait de notre hors-série intitulé “Stop à la pression !”. Un magazine d’une centaine de pages téléchargeable gratuitement : https://www.myhappyjob.fr/hors-serie/

Au sommaire : des clés pour comprendre les mécanismes du burn-out, des conseils pratiques pour adopter le slow working, des exercices de sophrologie, un test pour éviter la surchauffe mentale, des infographies sur les vertus du sport, de la sieste ou encore de la lecture, des focus sur le multitâche et le stress numérique, des leviers d’action pour les managers et dirigeants, des témoignages inspirants et déculpabilisants, une sélection de livres pour aller plus loin…

A lire et à partager sans modération pour prendre soin de vous, et de vos collègues.

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job et découvrez notre annuaire du bien-être au travail

A lire pour aller plus loin :
– Et si vous appreniez à poser des limites ?
– Sophrologie : un exercice pour réussir à se concentrer

 

 

 

Étiquettes : ,

Plus d'articles de la même rubrique:

De
Article Précédent Article Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares