Evaluez en ligne votre risque de burn-out sur #Testmyburnout

photo-1504963394739-cc0883df542c

Plus de 3 millions de Français sont au bord du burn-out (1). En faites-vous partie ? Pour le savoir, rendez-vous sur la plateforme “Test my burn-out” lancée par Moodwork en collaboration avec des chercheurs et des psychologues. Cette campagne de sensibilisation repose sur un test validé scientifiquement et permet la collecte, de façon anonyme, d’informations afin de mieux comprendre l’épuisement professionnel.

Après avoir rempli un bref questionnaire, renseignant le nombre d’heures travaillées par semaine ou encore votre domaine d’activité, une dizaine de questions vous permettent d’auto-évaluer votre potentiel niveau de burn-out : “Je suis tellement fatiguée par mon travail que j’ai l’impression que dormir ne suffit pas”, “Mon travail m’épuise tellement que ma mémoire ne fonctionne plus correctement”, “Dans mes relations de travail, je suis à fleur de peau”… A vous d’indiquer si cela vous arrive souvent, parfois ou pas du tout. L’occasion de prendre un peu de recul sur votre quotidien et, peut-être, de prendre conscience de certains signaux d’alarme.

 

 

“Le résultat dépend de la sincérité de vos réponses et n’a en aucun cas valeur de diagnostic médical”, préviennent les fondateurs. Du 1er décembre 2017 au 1er février 2018, ils espèrent toucher plus de 20 000 personnes. Vous savez ce qu’il vous reste à faire, à vos souris !

Plus d’infos : https://testmyburnout.com/

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job.

A lire aussi :
– 5 bonnes habitudes à prendre pour prévenir le burn-out
– Si, si…il y un « après » burn-out !
– Elles ont créé leur entreprise après un burn-out

(1) Etude du cabinet Technologia, 2014.

Crédit photo : Unsplash.

Étiquettes : ,

Plus d'articles de la même rubrique:

De
Article Précédent Article Suivant

Commentaires

  1. Répondre

    bonjour Fabienne

    Je vous remercie pour ce lien.
    C’est très pratique, agréable à renseigner ! Et le résultat est clair : on l’est ou on l’est pas, avec une variation.

    A mettre entre toutes les mains des salariés, des entrepreneur-e-s.

    Au plaisir
    Evan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares