Depuis le début de la crise sanitaire, le travail à distance s’est invité dans la vie de nombreux salariés. Quels sont les chiffres du télétravail en France en 2022 ? Comment les statistiques ont évolué par rapport au Baromètre 2021 ? Les télétravailleurs sont-ils satisfaits ? Quid de la généralisation du modèle hybride ? Découvrez les résultats du Baromètre Télétravail 2022 du Comptoir de la nouvelle entreprise de Malakoff Humanis (1). 

38% de salariés pratiquaient le télétravail fin 2021, soit une progression de 8 points par rapport à 2019 (2). Après une période de travail à distance subi, cette pratique est devenue un choix pour 68% d’entre eux. Le télétravail est pratiqué en moyenne près de deux jours par semaine.

Tous les chiffres du télétravail en 2022

Des salariés mieux équipés pour travailler à la maison

Durant la crise sanitaire, le télétravail s’est progressivement organisé tant du côté des salariés que des entreprises. Ainsi, fin 2021, 61% des télétravailleurs disposent d’un aménagement spécifique à leur domicile : une pièce dédiée pour près d’un tiers d’entre eux (+7 pts vs 2020), un fauteuil de bureau adapté (45%, +9 pts vs 2020), un casque audio/micro (62%, +8 pts vs 2020). 18% des salariés reçoivent des indemnités liées au télétravail, et 23% des dirigeants proposent des titres-restaurants pour les jours de télétravail. Globalement, les télétravailleurs estiment être dans de bonnes conditions de travail (86%).

Les chiffres du télétravail montrent qu’il s’agit d’une tendance de fond

Alors qu’un retour à la normale se profile, près de la moitié des salariés déclare souhaiter travailler en mode hybride. C’est en premier lieu la flexibilité qu’apporte ce nouveau mode de travail qui les séduit (86%). Viennent ensuite une diminution de la fatigue physique (85%), une amélioration du bien-être et de la santé (82%) et une plus grande efficacité dans le travail (80%). Par ailleurs, 48% (63% pour les moins de 35 ans) envisagent un télétravail longue distance, depuis un lieu éloigné de leur site en France ou à l’étranger. Et 58% des dirigeants se disent prêts à faciliter le télétravail pour les collaborateurs qui souhaitent habiter dans une autre région.

De leur côté, 63% des dirigeants pensent que cette nouvelle forme de travail va continuer à se développer, et 84% souhaitent la déployer au sein de leur entreprise. Selon eux, cette organisation permet d’abord de répondre à une demande sociale (81%), puis d’améliorer la productivité des salariés (69%) et de renouveler les pratiques managériales (67%). Viennent ensuite l’attraction et la fidélisation des talents (64%), et la diminution de l’absentéisme au sein de leur entreprise (60%).

En quête de la bonne organisation en mode hybride

Si le travail hybride semble largement plébiscité (82% des salariés éligibles souhaitent adopter ce mode de travail, et 63% des dirigeants pensent qu’il va continuer à se développer), 56% des salariés et 80% des dirigeants estiment cependant que l’organisation actuelle des entreprises est insuffisamment adaptée à cette forme de travail.

infographie sur les chiffres et les statistiques du télétravail en 2022 en France

De nouveaux espaces de travail au bureau

Pour être plus performants lorsqu’ils sont sur site, les salariés souhaitent disposer d’un bureau individuel ou d’espaces isolés permettant de se concentrer ou de passer des appels téléphoniques (37%), tout en disposant d’espaces de convivialité ou de lieux de rencontre pour des échanges informels (33%).

De leur côté, les dirigeants se disent prêts à réorganiser les espaces de travail (80%) et à accorder une souplesse de rythme entre travail sur site et télétravail (72%), par exemple en passant au Flex-Office. Leurs priorités pour une hybridation du travail réussie résident dans la communication auprès des salariés (49%), la mesure de la productivité (40%), la prévention des risques professionnels (34%), et l’accès aux outils numériques mobiles (33%).

Un nécessaire changement des pratiques managériales…

Les salariés souhaitent également que les modes de travail au sein de leur entreprise évoluent vers un management davantage axé sur la confiance, l’encouragement, la prise d’initiatives, le droit à l’erreur… (pour 67% d’entre eux). Ils aimeraient par ailleurs plus de souplesse et de flexibilité en termes de gestion du temps de travail (64%).

Etude sur les chiffres et les statistiques du télétravail en 2022 en France

… Mais 48% des managers toujours réticents au télétravail

Alors que l’engouement des salariés et des dirigeants pour le télétravail n’a cessé de croître, les managers restent divisés sur le sujet. 54% d’entre eux y étaient favorables en 2019. Fin 2021, ils ne sont plus que 48%.

43% des managers estiment que le travail à distance a complexifié leur posture de manager. Les principales difficultés rencontrées concernent la diminution des échanges informels (pour 37% d’entre eux), le maintien de la cohésion d’équipe (36%), et la gestion de la fragilité des collaborateurs (34%).

Ils reconnaissent néanmoins que ce mode de travail contribue à une plus grande autonomie des collaborateurs (30%), à une baisse de l’absentéisme (23%), et à une plus grande satisfaction des salariés (23%).

Selon les managers, la bonne gestion d’une équipe en mode hybride suppose de :

  • Maintenir le lien collectif pour éviter l’isolement et garder l’esprit d’équipe (45%) ;
  • Gérer l’équilibre entre temps de travail collectif et individuel (31%) ;
  • Effectuer des points individuels réguliers avec les membres de l’équipe (34%) ;
  • Veiller à la charge de travail des salariés (29%).

La moitié des managers pensent que le travail hybride va se développer et que les espaces de travail vont devenir de plus en plus flexibles.

Cette étude de Malakoff Humanis met donc bien en avant les différents chiffres et statistiques clés sur le télétravail en 2022 en France. Une tendance qui semble durable, le modèle hybride étant aujourd’hui décrit comme le “new normal” post Covid.

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

(1) Baromètre Télétravail et Organisations hybrides 2022 de Malakoff Humanis : étude de perception menée auprès de 1602 salariés (recueil par internet) et 451 dirigeants (recueil par téléphone) d’entreprises du secteur privé (d’au moins 1 salarié) du 1e au 31 décembre 2021. 

(2) 29,5% dans les entreprises de moins de 50 salariés, 38,3% dans les entreprises de 50 à 499 salariés, et 50,1% dans les entreprises de 500 salariés et plus

A lire aussi :
Le boom des kits télétravail
Télétravail : 5 difficultés à surmonter
Modèle hybride : comment tirer le meilleur du télétravail et de la vie de bureau ?

Article précédentAvant de travailler, échauffez-vous !
Article suivantLes salariés français sont-ils en manque de reconnaissance au travail ?
Diplômée de Sciences-Po Paris, Fabienne Broucaret est la fondatrice et la rédactrice en chef de My Happy Job. Conférencière, passionnée par les questions de mixité, elle est aussi l’auteure des livres "Le sport, dernier bastion du sexisme ?" et "A vos baskets toutes ! Tour de France du sport au féminin" (Michalon). Elle a aussi co-écrit “2h chrono pour déconnecter (et se retrouver)” avec Virginie Boutin (Dunod, mai 2018).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici