ChooseMyCompany vient de révéler  son enquête « HappyAtWork » 2018 (1). Verdict ? 65 % des Français se disent heureux et motivés au travail, soit une hausse de plus de 7% par rapport à l’année dernière. 

On se rend compte dans nos enquêtes menées cette année que l’engagement, notion RH traditionnelle, tend à être remplacé par une quête de la motivation au quotidien pour les collaborateurs. 

1° Le moral au beau fixe ?
En terme de réputation, bonne nouvelle pour les recruteurs : près de 8 salariés sur 10 (77%) recommandent leur entreprise, plus qu’en 2017. Par rapport à l’an dernier, le point ayant le plus progressé dans les avis des salariés est la confiance en l’équipe de direction (exemplarité, compétences) : + 10,7 points à 65 %.

2° Les ingrédients du bonheur au travail
Une ambiance positive, le sens donné au travail et la fierté forment les 3 premières marches du podium. Le fait de se sentir reconnu(e) et encouragé(e) dans ses efforts ou encore d’éprouver du plaisir à faire son travail prennent aussi de l’ampleur. Les aspects négatifs les plus souvent cités ? L’évaluation et l’évolution des salariés qui manquent de lisibilité.

Pour avoir une vision plus précise des entreprises qui se distinguent par le bonheur de leurs collaborateurs, choosemycompany.com a également interrogé près de 8 770 collaborateurs dans les 36 meilleures organisations. Sans équivoque, la confiance (72%), les moyens d’atteindre ses objectifs (71%), la reconnaissance (68%) et les avantages apportés par l’entreprise (60%) sont les points forts des meilleures entreprises.

En matière de reconnaissance, les clés pour tourner à plein régime sont la responsabilité (je sens que l’on me fait confiance) à 82%, le feedback (je comprends bien comment ma performance est évaluée) à 62% et toujours l’évolution (comment je peux évoluer dans l’entreprise) à 58%. Au quotidien, cela se traduit par un poste clair, des retours réguliers et constructifs, et de la projection pour soi.

3° Qui sont les plus heureux ?
Les fonctions RH (74,9%), Audit / Conseil (71,6%) et Marketing (71,1%) sont les plus heureuses et motivées car? respectivement, elles trouvent du sens à ce qu’elle font, progressent et apprennent, et sont fières des produits / services de l’entreprise. A l’opposé, les collaborateurs dans les fonctions administrative et la production / construction se disent moins heureux.

4° Les entreprises récompensées
Les 7 classements HappyIndex / AtWork ont mis en avant :
+ 5000 salariés
Top 3 : Accenture, L’Oréal et Deloitte
– 1000-4999 salariés
Top 3 : Nestenn, Bouygues Immobilier, Néo-Soft Groupe
– 500-999 salariés
Top 3 : SFAM Assurances, Primonial, Oui.sncf
– 200-499 salariés
Top 3 : meilleursagents.com, Klanik, Esker
– 100-199 salariés
Top 3 : Mews Partners, Yep Habitat, Xebia
– 50-99 salariés
Top 3 : Takima, Beezen, HRConseil
– 1-49 salariés
Top 3 : Enokia, Talisker Consulting, e-ressources

Au total, 114 entreprises ont été labellisés HappyIndex®/AtWork 2018.

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, découvrez notre annuaire du bien-être au travail et téléchargez notre premier hors-série dédié à l’innovation en faveur de la QVT.

(1) Pour l’édition 2018 HappyIndex®/ AtWork, 1 000 000 d’avis certifiés de salariés ont permis d’évaluer et de classer 7 335 entreprises.  Les classements ChooseMyCompany reposent également sur une série de 18 questions portant sur l’évaluation de 6 thématiques : développement professionnel, environnement stimulant, management et motivation ; salaire et reconnaissance, fierté et plaisir. Plus d’infos : http://choosemycompany.com/fr/

A lire aussi :
 Great Place to Work : les 7 choses à savoir du palmarès 2018
– Bien-être au travail : comment marchent les palmarès et certifications récompensant les entreprises ?
– Ce qu’il faut retenir de l’enquête « HappyAtWork » 2017

Crédit photo : unsplash.

Article précédentBien-être au travail : les événements à ne pas rater en juillet
Article suivant“Le parfum génère des émotions positives”
Diplômée de Sciences-Po Paris, Fabienne Broucaret est la fondatrice et la rédactrice en chef de My Happy Job. Conférencière, passionnée par les questions de mixité, elle est aussi l’auteure des livres "Le sport, dernier bastion du sexisme ?" et "A vos baskets toutes ! Tour de France du sport au féminin" (Michalon). Elle a aussi co-écrit “2h chrono pour déconnecter (et se retrouver)” avec Virginie Boutin (Dunod, mai 2018).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici