Que faire quand vous avez un manager stressé, qui passe ses nerfs sur les autres en s’énervant pour un rien, en devenant agressif, intrusif ou encore en s’imposant ?

Une collaboratrice confrontée à ce problème me faisait part de son désarroi. Elle a d’abord tenté d’éviter son manager au maximum, ce qui avait une efficacité toute relative puisqu’il avait du coup tendance à la pourchasser. Elle avait essayé de négocier, de poser des limites : nada ! Aucun effet. Finalement, à bout et ne supportant pas cette attitude, elle avait fini par s’énerver elle aussi.

Premier problème : c’est risqué puisque son manager peut lui reprocher voire s’exonérer à bon compte grâce à ce comportement « inacceptable ». Second problème : elle est devenue exactement comme lui, ce qui ne s’appelle pas exactement faire avancer le problème.

Alors comment faire pour ne pas s’emporter et surtout se sentir moins énervé, pour ainsi devenir plus malin dans ces situations ? Voici 5 clés pour être la personne que vous voulez être, même lorsque la colère vous envahit :

  • Stop, prenez une respiration : la première étape lorsque survient une émotion négative est toujours d’arrêter l’engrenage infernal. Prendre une respiration vous permet d’appuyer sur pause et de vous donner une chance d’échapper au pouvoir de cette émotion.
  • Connectez-vous à votre sagesse intérieure : vous ancrer dans votre respiration, appeler à votre esprit l’image de quelqu’un ou quelque chose qui représente la sagesse peut vous permettre d’accéder à cette partie de vous en une seconde.
  • Rappelez-vous que ses actions n’ont rien à voir avec vous : pourquoi vous énerver alors que vous n’êtes pour rien dans la façon d’agir des autres ? Cela leur appartient. En l’occurrence, c’est le moyen pour le ou la manager de gérer son stress et son anxiété. Qu’est-ce que vous venez faire là-dedans ? Ses actions lui appartiennent et ce qui vous appartient, ce sont vos réactions.
  • Faites preuve de compassion en vous disant que votre manager n’est pas capable de faire mieux : tout le monde fait du mieux qu’il peut, vous comme les autres, avec qu’il sait faire. Votre manager n’est pas capable de gérer autrement son stress ou son anxiété. Vous dire qu’il ou elle devrait en être capable ne sert à rien. C’est comme de s’énerver contre un hémiplégique parce qu’il devrait marcher. S’il suffisait de le vouloir pour changer, vous n’auriez aucun défaut…
  • Agissez comme la personne que vous voulez être : quelle personne voulez-vous être dans cette situation ? Connectez-vous à vos valeurs et agissez en cohérence avec elles plutôt que de laisser la colère décider pour vous. Vous n’obtiendrez peut-être pas ce que vous voulez, mais au moins vous pourrez être fier de vous.

Si vous vous dites que c’est difficile à faire dans l’instant, vous avez raison. Alors commencez par une ou deux des étapes précédentes. Et si la colère essaie de vous convaincre que ce n’est pas juste, qu’il faut partir au combat, demandez-vous si vous avez vraiment besoin de la colère pour affirmer vos besoins et poser vos limites.

Envie d’aller plus loin ?

Retrouvez d’autres clés dans le livre Soft skills – 10 séances d’autocoaching pour cultiver ses talents (collection My Happy Job, Vuibert, mai 2020). Christophe Deval propose aussi un programme à distance pour mobiliser les 10 soft skills indispensables et relever vos défis. Plus d’infos : www.a-life.fr/modules-courts-a-distance/

Découvrez tous les livres de la collection My Happy job : www.myhappyjob.fr/les-livres/

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
Ne vous laissez plus piéger par votre « cerveau réactif » !
Et si on faisait le pari de la confiance au travail ?

Photo by Icons8 Team on Unsplash

Article précédentMéthode des 4 couleurs : mieux se connaître pour mieux se comprendre
Article suivantTélétravail et Liberté : comment (re)trouver l’équilibre ?
Diplômé de l’ESSEC, psychologue clinicien et thérapeute praticien en thérapies comportementales et cognitive, Christophe Deval est spécialisé dans le développement de la flexibilité psychologique et comportementale et l’ACT (Acceptance and Commitment Training). Après 5 ans d’expérience en audit financier, puis 15 ans en ressources humaines, il a quitté KPMG où il était Directeur du Développement des Talents jusqu’en 2018 pour créer la société A.Life, dont la vocation est de développer l’agilité individuelle, relationnelle et collective, et plus généralement les soft skills internes. Il est co-auteur de « Vous avez tout pour réussir », « Simplifiez vos relations avec les autres » et auteur de « Découvrir l’ACT ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici