Les nouveaux espaces de travail, des leviers forts de satisfaction et d’engagement des collaborateurs ?

BBC-office-Paris-6

Lors du 2ème Forum « Engaging Workplace », qui se déroule aujourd’hui, jeudi 11 mai, à l’Université Paris-Dauphine à l’initiative de l’Observatoire de l’Engagement, deux études, l’une quantitative et l’autre qualitative (1), portant sur transformations des espaces de travail ont été révélées. En voici les 10 résultats et enseignements clés.

  • 58 % des collaborateurs sont contents de leur environnement de travail.
  • 63% des personnes interrogées regrettent d’avoir peu ou pas d’espaces où se reposer, se déconnecter…
  • 55% des hommes utilisent les espaces de détente, contre seulement 38% des femmes ;
  • A peine 40% des sondés pensent que leur espace de travail stimule la créativité ;
  • L’étude qualitative montre que la transformation des espaces et modes de travail  est générée par trois facteurs : des opportunités techniques, une volonté de matérialiser une vision et un positionnement stratégique, la volonté de faire évoluer le fonctionnement organisationnel vers plus de transversalité et de décloisonnement des différentes activités ;
  • D’après les entretiens, l’évolution de l’environnement de travail a permis de repenser les organisations et modes de travail. « L’animation de ces espaces, afin que les salariés se les approprient, est un élément clé. Il faut les faire vivre au quotidien et repenser les pratiques managériales. », explique Lionel Garreau, maître de conférences à l’Université Paris-Dauphine. Il en ressort de nouvelles figures comme les Chief Happiness Officers et les Feel Good Managers, mais aussi davantage de nomadisme et donc de confiance ;
  • Trois tendances : la généralisation de l’open-space nouvelle génération pour favoriser l’interaction entre les collaborateurs, la reconnaissance des activités et des temps non directement productifs et la modularité d’utilisation des espaces ;
  • La clé du succès ? Préparer et accompagner le changement pour que les collaborateurs s’approprient les espaces ;
  • Les entreprises dont les bureaux sont les mieux notés, d’après l’étude quantitative, sont également celles où les collaborateurs sont les plus satisfaits de leur salaire et de leurs avantages ou encore de leur évolution de carrière, les plus fiers de leur organisation et les plus positifs à l’égard de leurs dirigeants.

(1) Etude quantitative menée par Meilleures-entreprises auprès de 4000 salariés. Etude qualitative menée auprès de 24 entreprises. Plus d’infos : http://observatoire-engagement.org/

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job.

A lire aussi :
– Bureau de demain : les 7 tendances qui vont révolutionner l’environnement de travail
– 3 clés pour que l’espace de travail favorise le bien-être des salariés
– Nouveaux espaces de travail : le fossé générationnel

Crédit photo : Blablacar

Étiquettes :

Plus d'articles de la même rubrique:

De
Article Précédent Article Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 share