Les 6 coworking les plus « happy » de Toulouse

coworking toulouse oikosysteme

Dans la ville rose, les bureaux partagés rivalisent d’originalités pour attirer les travailleurs nomades. Entre tradition et innovation, voici six lieux collaboratifs parmi les plus atypiques.

 

Lab’Oïkos, le plus grand

laboikos
Une ambiance café-cocooning se dégage de cet espace privé de 450 m² donnant sur la rue du quartier Saint Aubin. L’accueil est géré par Lily « la facilitatrice », recrutée spécialement pour garantir le bien-être des solos. L’espace se compose de 40 places assises et de trois salles de réunion. Mais surtout, il s’intègre dans l’Oïkosystème, un tiers-lieu dédié à l’économie positive, installé dans un ancien garage de 3000 m². Il abrite l’accélérateur Momentum, le Journal Toulousain, le laboratoire d’innovation de la préfecture, et bientôt l’école de journalisme ISJT, des open space et un immense espace événementiel. Rien que l’ascenseur, capable d’accueillir une voiture, vaut le détour !
Plus d’infos : www.laboikos.com

Ô Local, le plus branché

olocal-ok
Difficile de ne pas tomber sous le charme de ce coworking privé niché au fond d’une impasse, tout près du Canal du Midi. Tomettes, murs en brique rouge, poutres en  bois, verrières en acier, longiligne cour intérieure, composent ce lieu d’exception de 200 m2. Inauguré fin 2016, il veut fidéliser indépendants, startupeurs et TPE avec de belles prestations : bureaux assis/debout en bois fabriqués sur-mesure par de jeunes makers locaux (12 places), grande salle de réunion, open space modulable pour accueillir meetups et conférences, casiers connectés, baby foot, borne arcade vidéo, collations bio, barbecue, vélos et… douche !
Plus d’infos : www.olocal.fr

La Cantine du Quai, le plus moderne

la-cantine
Calme et lumineux, ce coworking animé par la dynamique association La Mêlée a investi récemment le 1er étage de la centenaire Faculté de sciences de Toulouse, près du Jardin des Plantes. L’espace (25 places) comprend aussi 3 salles où se déroulent divers ateliers, formations, meetups et afterworks privés ou publics, une grande pièce de vie et cohabite avec le pré-incubateur Le Starter. Encore en cours d’aménagement, ce 310 m² s’intègre dans une structure plus large, le Quai des Savoirs, un foisonnant centre d’événements scientifiques, techniques et industriels. De quoi nourrir la curiosité des Cantinois à l’heure des pauses !
Plus d’infos : http://lacantine-toulouse.org/la-cantine-du-quai

Les Imaginations Fertiles, le plus engagé

imaginations-fertiles-ok
Le jardin partagé, visible dès l’entrée, donne le ton et l’esprit de ce lieu situé hors centre-ville. Géré par une société coopérative d’intérêts collectifs, ce coworking de 200 m² réunit petits entrepreneurs et créatifs indépendants, portés par un engagement sociétal, environnemental, culturel et solidaire. On y travaille sur des bureaux fabriqués par des artisans designers locaux, on peut y louer un showroom, partager idées ou expertises dans des salles à l’écart, « blablater » dans la cuisine partagée. Mais aussi, pratiquer le comaking au sein du FabLab annexe, profiter du foodtruck ou faire du yoga.
Plus d’infos : www.imaginationsfertiles.fr

HarryCow, le plus magique

harry-cow
Ce 4 étoiles du coworking privé toulousain est situé en centre ville, au fond d’une cour dans un bâtiment du XIIe siècle. 360 m² de tradition et de technologies sur deux étages : briques soignées à la chaux, verrière en acier créée par un artisan Compagnon, plancher, charpente et lattis en bois rénovés, lampes industrielles chinées, cabines téléphoniques et vélos vintage, connectique cachée dans la structure de la bâtisse, accès par Smartphone 24h/24 … Ce « temple » – handi-accessible – compte 40 postes de travail dans deux grands open space, trois salles de réunion, une salle de conférence (100 places), de petits bureaux privatifs. Séances de massage et de sophrologie à prix doux en prime !
Plus d’infos : www.harrycow.com

Tau, le plus cool

tau-ok
Idéalement installé à La Daurade, l’une des plus belles places de Toulouse, ce coworking associatif et autogéré créé en 2011, prône la convivialité et l’humour. Confiné dans un entresol (« peu de luminosité mais fraîcheur assurée en été ! »), l’espace a été rénové par quelques volontaires, à partir d’un ancien cabinet de kinésithérapeute. Une quinzaine de Taunautes peuvent s’y côtoyer et profiter des quatre pièces de ce 130 m², moyennant des minis tarifs et un euro d’adhésion à l’association, « histoire de couvrir les frais ».
Plus d’infos : www.tau.so

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job.

A lire aussi :
9 bonnes raisons de vous mettre au coworking
Lisbonne : un espace de coworking avec plus de plantes vertes que d’ordinateurs
5 nouvelles formes de coworking

Crédits photos : © Corinne Dillenseger, François Joret, Alexandre Ollier, Patrice Nin – Mairie de Toulouse, La Mêlée, Les Imaginations Fertiles, Harry Cow.

Étiquettes :

Plus d'articles de la même rubrique:

De
Article Précédent Article Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 shares