Selon une enquête de l’ANDRH, pour parer à l’urgence et organiser la continuité de l’activité pendant le confinement, 89 % des entreprises ont mis en place une cellule de crise et redistribué les responsabilités. C’est un duo direction générale-RH qui a pris les choses en main pour 97 % des entreprises interrogées. Et pour l’après 11 mai ? La confiance semble de mise : 76 % des répondants prévoient un retour à l’activité normale, et 33 % anticipent même une digitalisation accélérée de l’entreprise comme conséquence positive de cette crise. Mais 35 % des organisations prévoient tout de même un gel ou une baisse des recrutements pour 2020. Comment préparer la reprise du travail ? Quelles sont les bonnes pratiques à mettre en place ? Qu’est-ce-que la crise va changer dans nos manières de travailler ? Premiers éléments de réponses avec une revue de presse dédiée.

1/ Boris Cyrulnik : “Après la crise du coronavirus, la culture de la performance sera critiquée”
Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, estime qu’après la crise du Covid-19, de nombreuses entreprises, à l’arrêt ou ralenties actuellement, devraient faire preuve de résilience. Jusqu’à changer leur façon de produire, d’organiser le travail, de manager. Et plus largement notre rapport au temps.

2/ Coronavirus et reprise du travail : comment s’y préparer ?
Quelles sont les nouvelles habitudes qu’il nous faudra prendre et surtout, comment nous y préparer dès maintenant ? Cadremploi dresse le portrait-robot du travail de demain (télétravail, gestes barrière et quête de sens) même s’il reste encore beaucoup d’inconnues.

3/ Catherine Tourette-Turgis : « Penser que tout redeviendra comme avant, c’est illusoire »
La psychologue clinicienne, spécialiste du retour au travail des patients atteints de maladies chroniques et de cancers, décrypte la situation psychologique des salariés en télétravail et au chômage partiel. Pour elle, c’est une certitude : le retour en entreprise ne sera pas simple et le monde du travail devra s’adapter. Explications.

4/ 7 changements profonds dans l’organisation du travail qui perdureront
Cet article collaboratif a été rédigé par la communauté des startups lauréates de la Villa Bonne Nouvelle, l’espace de corpoworking ouvert du groupe Orange sur les nouvelles façons de travailler, parmi lesquelles laWEbox et Dynamic Workplace. L’immobilier comme levier pour mieux collaborer, le travail multi-sites, autonomie des salariés, changement de posture des managers…

5/ Cynthia Fleury : “Après la crise du coronavirus, il faudra combattre ceux qui vous diront qu’il faudra continuer comme avant”
Qu’est-ce que cette crise sanitaire nous dit du monde dans lequel nous vivons ? Quel sera son impact sur nos modes de vie ? La période que nous traversons serait propice à une réinvention de nos sociétés. C’est en tout cas ce que nous disent les philosophes Isabelle Stengers et Cynthia Fleury.

6/ Benoit Serre : Les entreprises doivent dès à présent préparer le déconfinement
Le vice-président de l’ANDRH délivre ses recommandations à destination des employeurs afin d’assurer un déconfinement en toute sécurité et un retour au travail des salariés dans un climat social apaisé.

7/ Adrien Chignard : Comment bien manager le retour au travail après le confinement
Attention à ne pas tomber dans la recherche de la performance à tout prix, prévient le psychologue du travail. Une équipe aura d’abord besoin d’un manager qui va permettre et inviter au sense making, c’est-à-dire à donner un sens collectivement à l’expérience qu’elle vient de vivre.

8/ Le coronavirus va-t-il faire disparaître les bureaux en open-space ?
Au-delà des cas particuliers à chaque profession, le Covid-19 pose plus globalement la question de l’organisation spatiale du travail. Le problème concerne notamment les nombreux salariés installés dans des bureaux en « open space ». Appelés à télétravailler durant le confinement, ils devront, pour une partie d’entre eux, retourner sur leur lieu de travail à partir du 11 mai ou lors des semaines suivantes.

9/ Nouveau départ : le média de la crise et de l’après
Laetitia Vitaud, conférencière et consultante et Nicolas Colin, son mari, fondateur de la société d’investissement “The Family ont choisi de lancer en temps de confinement “Nouveau Départ” un média dédié à l’après crise. Une réflexion inédite qui explore en profondeur ce nouveau monde.

10/ Jérôme Ballarin : ”Après la crise, la parentalité en entreprise y gagnera certainement”
Selon le président de l’Observatoire de la qualité de vie au travail (OQVT) et expert en matière d’équilibres de vie et de parentalité en entreprise, le télétravail forcé actuel est une épreuve pour les salariés parents. Mais cette période pourrait aussi créer une “empathie plus grande” chez les managers et libérer la parole dans les organisations sur ces questions.

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici