Quelles sont les orientations stratégiques des ressources humaines à suivre de près cette année ? Eléments de réponse avec Alexandre Pachulski, co-fondateur de Talentsoft. Son analyse est le fruit de ses échanges avec plusieurs experts RH européens lors d’un podcast. Cette année encore, l’Intelligence Artificielle est au cœur des préoccupations des directions RH car elle représente une véritable opportunité pour soutenir le développement de leurs collaborateurs tout en répondant aux enjeux business de leur organisation.

Pas d’IA sans Data
De plus en plus d’organisations utilisent l’IA dans leurs processus RH, mais cette dernière ne sera d’aucune utilité si elle ne dispose pas des bonnes informations – celles concernant les collaborateurs et qu’eux seuls détiennent. En 2020, l’un des enjeux majeurs des organisations est d’instaurer un climat de confiance et de transparence afin de démontrer aux collaborateurs la pertinence de fournir de manière proactive ces données essentielles aux IA. Au-delà de la question de la protection des données, les organisations doivent aujourd’hui clarifier la façon dont elles vont les utiliser : à quelles questions veulent-elles répondre ? Quels bénéfices les collaborateurs vont-ils en tirer dans leur travail quotidien ?

Le management comme révélateur de la singularité des collaborateurs
Au cours de la prochaine décennie, les organisations devront encourager et former leurs collaborateurs à révéler leurs singularités : que veulent-ils être ? que veulent-ils faire ? comment peuvent-ils s’épanouir ? L’IA leur permettra, par exemple, de détecter de nouvelles compétences et ainsi gagner en efficacité. Si les organisations ont déjà entamé leur transformation numérique, elles constatent que les nouvelles technologies offrent une pluralité d’opportunités qui inspirent la créativité et l’agilité de leurs collaborateurs.

L’innovation au service des compétences
Automatisation des tâches, disparition et création de métiers et nouvelles compétences techniques. Chaque jour, nous assistons à l’émergence de nouveaux métiers et de nouvelles compétences. Les « soft skills » sont de plus en plus appréciées car elles seront essentielles pour les managers et RH qui devront accompagner la prise de risque représentée par la montée en compétences ou l’« upskilling ». En 2020, pour répondre à des enjeux business et sociétaux, et accompagner les transformations métier profondes liées la révolution numérique, les organisations se devront d’explorer et de révéler le potentiel futur de leurs collaborateurs.

Dream Teams : la force du collectif
Au-delà de l’individu sur lequel l’attention s’est concentrée ces dernières années, les RH doivent désormais reconsidérer l’importance du collectif : aligner les singularités de chacun pour constituer de « grandes » équipes, favoriser le bien et le mieux travailler ensemble. La collaboration entre les singularités humaines soutenues par l’IA est un axe important en 2020 pour offrir à l’ensemble des collaborateurs de nouvelles opportunités tout en servant la performance de l’organisation. « Aujourd’hui, la résolution de problèmes complexes ou l’avancée d’un projet stratégique ne peuvent dépendre d’un expert, ou de plusieurs personnes associées sur la base de leur seule expertise : elles gagnent à s’appuyer sur une communauté de talents qui apprécient de travailler ensemble, et donc capables de collaborer efficacement » précise Alexandre Pachulski.

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
Soft Skills, Big data et travail collaboratif : le futur de la gestion des talents

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici