En cette période de confinement, nous pouvons ressentir différentes émotions et passer par d’impressionnantes montagnes russes émotionnelles.  Un yoyo permanent… Mais cette période est aussi, de fait, une période de recentrage sur soi et peut constituer, en termes de résilience, une opportunité de réfléchir à sa vie, qu’elle soit personnelle ou professionnelle.

Le confinement impose la réflexion sur le passé, le présent et surtout l’avenir. Il peut faire surgir des questions fondamentales :

  • Suis-je bien à ma place dans cette société ? Ai-je fais les bons choix professionnels ?
  • Mon travail a-t-il (toujours) du sens ?
  • Ai-je envie de changer les choses, en reconsidérant mon rôle là où je travaille, en changeant de voie, etc.

Voici 3 clés pour poser les premiers éléments de ces réflexions :

  • Tout d’abord, vous pouvez commencer par faire votre « balance personnelle » : il vous suffit d’une feuille blanche et faites une colonne des « plus » et des « moins » de votre situation professionnelle » ;
  • Etudiez ensuite les « moins » et essayez de voir comment vous pourriez les changer. Avez-vous une marge de manœuvre pour les transformer en « plus » ;
  • Le confinement peut enfin être l’occasion de s’adonner à des exercices d’introspection et de réflexion pour retrouver sa juste place dans ce monde en pleine mutation. Vous pouvez, par exemple, réfléchir à votre Ikigai ou encore réaliser l’exercice du carré de vie.

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
Confinement : 15 comptes à suivre sur les réseaux sociaux
– Confinement : notre sélection pour se former et se cultiver depuis son canapé !
Coronavirus : comment garder le moral pendant le confinement ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici