6 conseils pour ne surtout pas profiter de vos vacances !

photo-1498747946579-bde604cb8f44

Pourquoi ne pas profiter de vos vacances pour cultiver vos mauvaises habitudes ? Avant la pause estivale, voici six conseils pour ne tirer aucun bénéfice de vos congés tant attendus…

  • 1° Ne décrochez pas du travail. Vous vous rappelez combien il peut être difficile de se remettre dans le bain lors de la reprise ? Pour échapper à cette difficulté, rien de plus simple : il suffit de ne pas en sortir du bain. Restez joignable à tout instant, consultez vos emails de façon compulsive au minimum toutes les dix minutes. Et ne vous contentez pas de les consulter, intervenez activement : même si on ne vous demande rien, répondez, donnez votre avis ou, encore mieux, prenez du travail à faire qui pourrait être fait par d’autres. Ne commettez pas l’erreur de vous dire que si vous étiez malade la Terre continuerait de tourner sans vous. Vous risqueriez alors de vous rendre compte que vous n’êtes pas indispensable.
  • 2° Privilégiez les activités passives. Faire le légume sur un transat, regarder des séries, dormir tout le temps sont autant d’activités passives qui feront que vous pourrez vous demander ce que vous avez fait de vos vacances, que le temps a filé et que finalement, c’est comme si vous n’aviez rien fait. Les activités passives ont cette grande qualité de miner votre bien-être plutôt que de l’augmenter. N’oubliez pas de consulter régulièrement Facebook et Instagram pour voir que d’autres ont l’air de passer des vacances bien plus palpitantes que les vôtres. Évitez de vous dire qu’ils ne prennent pas en photos les moments d’ennui, cela pourrait vous rappeler qu’en fait ils sont exactement comme vous.
  • 3° Mettez tous vos œufs dans le même panier. Nous avons besoin de temps différents dans une journée pour être bien et épanouis : temps productif, de réflexion, de relation, de détente et de plaisir. Seulement voilà, le reste de l’année vous n’avez pas le temps pour ces cinq types d’activités dans une journée. Alors inutile de vous faire du mal : consacrez-vous à un seul de ces types de temps et oubliez complètement les autres. Vous avez la garantie que vous finirez épuisé.e ou avec le sentiment que votre vie est vide et en pilote automatique.
  • 4° Méditez sur vos problèmes au boulot. Si penser au travail, ruminer sur ce tout ce que vous avez à faire et aux problèmes que vous avez à gérer fait partie de vos points forts, ce serait dommage d’arrêter l’entrainement pendant vos vacances. Offrez-vous 15 minutes par jour pour méditer sur tout ce qui vous attend à votre retour. Concentrez-vous sur le négatif. Comme vous êtes en vacances, vous ne pouvez de toute façon rien y faire, ce qui est donc une excellente source d’anxiété et de perte de votre temps.
  • 5° Mettez-vous des contraintes. Ne tombez pas dans le piège de suivre vos envies. A votre retour, il va falloir recommencer à ne gérer quasiment que des contraintes, sans temps pour vous. Par conséquent, ne relâchez pas l’effort pendant les vacances et imposez-vous des contraintes : invitez de la famille que vous n’avez pas du tout envie de voir, planifiez des activités sans arrêt pour les enfants et vous-mêmes. Surtout, fixez des horaires pour tout : pour se lever, aller faire les courses, vous balader… Cela vous permettra en plus d’être tout le temps stressé.e alors que rien ne vous oblige à tenir ce planning.
  • 6° N’améliorez pas votre hygiène de vie. Les vacances, c’est fait pour se lâcher. Alors couchez-vous à n’importe quelle heure, si possible jamais la même. Mangez n’importe quoi (vous n’allez quand même pas vous fatiguer à cuisiner ?). Privilégiez les positions allongées ou assises pour ne pas être tenté.e par la moindre activité physique.

Si avec tout ça, vous ne revenez pas encore plus fatigué.e, c’est que vraiment que vous y mettez de la mauvaise volonté ! J’espère que vous aurez deviné les vraies recommandations qui se cachent derrière ces conseils que je vous donne, bien sûr, au second degré. Mais attention, l’effet positif des congés ne dure que deux semaines environ. Mieux vaut donc essayer vous reposer, vous détendre et vous ressourcer un peu tout au long de l’année.

Bonnes vacances ! Je vous donne rendez-vous en septembre pour la reprise de mes chroniques.

Ancien directeur du développement des talents chez KPMG, psychologue clinicien, thérapeute spécialisé en thérapies comportementales et cognitives (TCC) et en thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT), Christophe Deval est associé fondateur de A.Life, co-auteur de “Simplifiez vos relations avec les autres”. Plus d’infos : www.a-life.fr 

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
6 clés pour favoriser bien-être et vitalité
Nutrition : 5 conseils pour retrouver de l’énergie
C’est décidé, je prends soin de moi !

Plus d'articles de la même rubrique:

De
Article Précédent Article Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares