Le manque de temps est aujourd’hui un facteur de stress largement partagé : 71% des salariés disent manquer régulièrement de temps et près d’1 Français sur 3 se dit insatisfait de la manière dont il équilibre son temps de vie. Voici les conseils de l’équipe de Petit Bambou pour y remédier.

Nous avons le sentiment que tout s’accélère autour de nous…  Cependant, cela n’est qu’un ressenti puisque le temps que nous disposons réellement chaque jour, lui, ne change pas : 86400 secondes exactement ! “Pendant l’année, nous avons tendance à oublier ce que nous aimons faire. C’est pourquoi il est important de se rappeler ce qui est bon pour nous, et de ne pas se perdre dans le labyrinthe du travail et des obligations”, nous rappelle Benjamin Blasco, co-fondateur de Petit BamBou. La clé est donc bien de devenir conscients de notre propre temps. Voici quelques petits conseils de mindfulness pour mieux appréhender le temps dont nous disposons. 

  1. Comprendre sa relation au temps 

Posez-vous pour observer votre vie quotidienne pendant une semaine. Sans vous blâmer ni vous juger, relevez du matin au coucher chacune de vos actions ainsi que leur durée. Vous aurez ainsi un aperçu fidèle de ce qu’il advient réellement de votre temps… Cela est un exercice intéressant afin de déterminer ce qui relève des contraintes avec lesquelles nous devons tous composer, et ce qui relève vraiment de notre responsabilité…

  1. Identifier ses croyances sur le temps

Chacun de nous a forgé, au fil des expériences vécues et de l’éducation reçue, une série de croyances, tantôt positives, tantôt négatives. Elles sont si profondément ancrées que nous n’en pas toujours conscience. Laissez-donc venir à l’esprit, sans autocensure, tout ce qui vous vient à propos du temps, et de ce qu’il vous semble possible… ou non. Et remettez tout cela en question : est-ce vraiment la réalité ?

  1. Définir ses priorités

Votre temps disponible sera souvent insuffisant pour couvrir toutes vos tâches en cours. Il vous faut donc faire le tri, évaluer et trancher ! Vous pouvez peut-être chaque matin, essayer de reprendre votre To-Do List et de prendre le temps, posément, d’identifier les 3 à 5 grandes priorités de votre journée. Ce sera en quelque sorte une feuille de route pour les heures à venir!

  1. Protéger ses espaces pro et perso

Poser des limites, cela s’apprend ! En respectant notre temps, nous nous respectons nous-même.  Essayez donc, autant que possible, de vous déconnecter du travail à des horaires précis, et de savoir dire « non ». Et surtout, ne vous en voulez pas si votre équilibre n’est pas toujours optimal : c’est bien notre imperfection qui fait notre humanité, rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul dans ce cas 😉 !

  1. S’autoriser à prendre du temps pour soi

Certains considèrent le temps pour soi comme un luxe, voire comme une lubie accessoire.  Pourtant, ce temps est nécessaire à chacun, parce qu’il nous reconnecte à nous-même. Autorisez-vous donc à prendre ce temps pour vous, c’est-à-dire à accepter d’en libérer sur votre agenda, mais également à en profiter pleinement sans culpabiliser de « perdre votre temps » ou bien d’être « moins productif ». Vous replacez ainsi votre bien-être au centre de vos priorités.

Cet article est extrait de notre hors-série #6 “Concilier vie pro – vie perso, une question d’équilibre(s). Comment tout concilier au quotidien ? Quels conseils pour se réapproprier son temps, au lieu de courir en permanence ? Quel(s) rôles pour les managers ? Comment parvenir à (vraiment) déconnecter ? Quelles sont les bonnes pratiques en entreprise pour favoriser la flexibilité et le nomadisme ? Que vous soyez freelances, salariés, managers ou dirigeants, vous y trouverez des témoignages pour déculpabiliser et vous inspirer, mais aussi des pistes de solutions et d’actions. A télécharger gratuitement : www.myhappyjob.fr/hors-serie

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
“J’ai gagné du temps le jour où j’ai décidé d’arrêter de vouloir en gagner”
“Se réapproprier son temps, c’est passer d’un ressenti de temps subi à un ressenti de temps choisi”
5 rituels pour une relation plus saine au temps

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici