Comment recevoir un compliment ?

hand

Il est souvent gênant, dans notre culture, de recevoir un compliment. Dans leur Guide du bien-être au travail (1), Charles-André et Romain Pigeot nous donnent quelques conseils.

« Elle dit cela pour me faire plaisir », « Ce n’est pas vrai », « Il n’y croit pas », « Que cherchent-ils à obtenir ? »… Quand on nous fait un compliment, surtout dans un cadre professionnel, de nombreuses pensées automatiques négatives se mettent en marche. Résultat : on ne bénéficie pas de cet éloge, ce qui déstabilise – encore un peu plus – notre niveau d’estime de soi.

« Toutes ces pensées automatiques nous rendent peu réceptifs au compliment, lequel ne pourra pas nous servir de renforcement positif, ce qui est regrettable, surtout si notre niveau de confiance en nous est déjà assez bas », expliquent Charles-André et Romain Pigeot dans le Guide du bien-être au travail (1). Ils proposent donc de remplacer ces pensées négatives par des pensées alternatives « vertes » comme : « Il m’est agréable qu’il reconnaisse ce que j’ai fait », « Ses commentaires sont pertinents et sincères », « Cela me fait très plaisir », « Je le mérite »…

Leurs conseils quand on vous fait un compliment ? L’accepter, prêter attention à la formulation, témoigner de la reconnaissance à l’autre et lui indiquer votre satisfaction, savoir exprimer l’émotion suscitée et terminer avec enthousiasme.

A lire aussi :
Témoignage : « Je suis Chief Happiness Officer et très fière de l’être ! »
5 choses à savoir sur la bienveillance

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job.

(1) Eyrolles.

Crédit photo : pexels.

Plus d'articles de la même rubrique:

De
Article Précédent Article Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares