Selon une étude, plus de 80% des bonnes résolutions n’aboutissent à rien (1). Voici pourquoi, et comment mieux faire en posant des intentions.

Nous sommes encore en janvier, donc il est encore temps de parler de vos résolutions pour 2022. Peut-être que vous avez déjà abandonné (par exemple la galette des rois a déjà douché vos objectifs de perte de poids) mais si ce n’est pas le cas, sachez que le plus probable est que… vous ne teniez pas votre bonne résolution très longtemps !

Des envies de changements ?

Tout d’abord, résolution veut en fait dire changement. Vous vous fixez comme objectif de changer quelque chose dans votre vie. Or, votre vie a en permanence une forme d’équilibre (même insatisfaisant), ce qui veut dire que changer vient fatalement perturber cet équilibre. Et les systèmes en équilibre ont une fâcheuse tendance à résister au changement.

Stop aux objectifs négatifs !

Mais ce n’est pas la principale raison d’échec. L’essentiel, c’est l’esprit dans lequel vous formez vos résolutions. En général, cela ressemble à : « d’habitude voici ce que je fais (ou ce que je ne fais pas), je me sens mal à cause de cela, donc cela ne peut plus durer ». Déjà, ça ne fait pas très envie. Vous vous fixez des objectifs depuis un monde d’auto-critique, de dévalorisation et de contrainte. Très souvent également, ces objectifs sont négatifs : « arrêter de fumer », « ne plus manger de sucreries ». Là encore, pas très motivant : « mince, il va falloir y renoncer ».

Alors comment faire en sorte que vos résolutions aient plus de chance de tenir ?

  • Formulez une intention générale (dans laquelle votre objectif plus précis s’inscrit) : améliorer votre santé, votre travail, vos relations…
  • Liez cette intention à vos valeurs : prendre soin de vous, de votre santé, montrer aux autres que vous tenez à eux, etc. Formulez la personne que vous voulez être vis-à-vis des autres et de vous-même.
  • Formulez les qualités que vous incarnerez si vous tenez votre objectif : vous serez quelqu’un de (déterminé, fiable, aimant, etc.)

Si vous êtes au clair sur votre intention générale, vos valeurs et que vous formulez vos résolutions de façon positive et non négative, vous avez plus de chances de vous motiver. Et si vous ne les tenez pas, ce n’est pas grave : gardez toujours en tête votre intention générale pour l’année. Il y a une infinité de manière d’aller dans cette direction, au-delà des résolutions spécifiques que vous vous êtes fixées. C’est la direction et le chemin qui comptent, pas la destination exacte.

(1) Etude Qapa, 2019.

Envie d’aller plus loin ? Inscrivez-vous à notre webinaire “Bien-être physique et mental : comment amorcer des changements durables ?” le jeudi 20 janvier à 11h30. Inscriptions gratuites : https://app.livestorm.co/my-happy-job/


Retrouvez d’autres clés dans le livre Soft skills – 10 séances d’autocoaching pour cultiver ses talents (collection My Happy Job, Vuibert, mai 2020). Christophe Deval propose aussi un programme à distance pour mobiliser les 10 soft skills indispensables et relever vos défis. Plus d’infos : www.a-life.fr/modules-courts-a-distance/

Découvrez tous les livres de la collection My Happy job : www.myhappyjob.fr/les-livres/

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job, parcourez nos hors-séries thématiques  et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
Les 7 clés d’une motivation forte et pérenne
3 bascules pour réussir à changer

Article précédent“C’est sous l’effet de ce que l’on vit que notre optimisme se révèle”
Article suivant“En matière d’expérience collaborateur, le copier-coller ne marche pas !”
Diplômé de l’ESSEC, psychologue clinicien et thérapeute praticien en thérapies comportementales et cognitive, Christophe Deval est spécialisé dans le développement de la flexibilité psychologique et comportementale et l’ACT (Acceptance and Commitment Training). Après 5 ans d’expérience en audit financier, puis 15 ans en ressources humaines, il a quitté KPMG où il était Directeur du Développement des Talents jusqu’en 2018 pour créer la société A.Life, dont la vocation est de développer l’agilité individuelle, relationnelle et collective, et plus généralement les soft skills internes. Il est co-auteur de « Vous avez tout pour réussir », « Simplifiez vos relations avec les autres » et auteur de « Découvrir l’ACT ». LinkedIn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici