« J’ai envie de dire aux jeunes filles que tout est possible dans la vie professionnelle ! »

Céline Renoux - HABEO

Céline Renoux est la fondatrice de l’agence immobilière HABEO, qui propose des appartements meublés à destination d’une clientèle d’affaires à Paris. Elle participe à la 5ème édition des « Femmes Entrepreneures à l’école » du 6 au 12 mars (1). Découvrez son témoignage.

« Après avoir été expatriée pendant quatre ans en Australie, j’ai intégré une agence immobilière. C’est un domaine qui m’attirait, et j’avais déjà dans l’idée de monter mon entreprise. J’ai ainsi beaucoup appris sur le secteur immobilier à Paris. Je me suis rendue compte qu’il manquait une offre dédiée aux entreprises. Je me suis lancée en janvier 2016. Ce fut un peu difficile au départ de se faire une place dans cet environnement fermé et très masculin, mais j’y suis arrivée en persévérant. Je suis quelqu’un de très organisée, et je travaille beaucoup.

Pour éviter le burn-out, mon truc à moi, c’est la danse classique. Cela me permet de me libérer la tête. J’ai démarré en étant totalement débutante, au même moment où je lançais ma boîte ! En m’investissant à fond dans mon job, j’avais vraiment besoin en parallèle d’une activité pour relâcher la pression. Au début, je travaillais de chez moi. Mais je ne sortais pas assez, mes vies pro et perso étaient trop imbriquées à mon goût. J’ai donc pris un poste dans un espace de coworking ce qui me permet de faire une coupure plus nette. Je n’ai aucun regret par rapport à ma vie de salariée ! Entreprendre m’a énormément appris de choses sur moi et sur mes compétences, c’est une expérience de vie très riche. J’organise mes journées à ma guise, et je n’ai de compte à rendre à personne.

J’ai gardé une habitude de mes années australiennes : instaurer des relations de travail agréables. Là-bas, il est très mal vu de parler directement et uniquement de boulot, le climat de travail y est plus détendu. Cette proximité me va bien ! En devant entrepreneure, j’ai eu envie de partager mon expérience et de faire quelque chose à mon niveau pour inciter les jeunes filles à faire ce dont elles ont vraiment envie. Mon message ? Leur dire que tout est possible, il faut juste essayer. Elles ont tout autant leur place que les garçons ! »

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job.

(1) Plus d’infos : www.semaine-entrepreneuriat-feminin.com et www.habeo.com

A lire aussi :
5 idées pour booster carrière et bien-être au féminin
Rencontre avec Goretty Ferreira, fondatrice de l’Agence pour l’entreprenariat féminin
« Ma vie de slasheuse »

Plus d'articles de la même rubrique:

De
Article Précédent Article Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares