Coworking : « L’heure est à la co-création et à la coopération »

photo-1520881363902-a0ff4e722963

En quelques années, le coworking est devenu un phénomène mondial. En France, le marché a progressé de 80% entre 2016 et 2017 (1). Meriem Belazouz est la dynamique fondatrice du salon dédié au coworking et du coworking bus, deux concepts visant à promouvoir « l’esprit du travail collaboratif ». Car au-delà des lieux et des espaces aménagés pour coopérer ensemble, cette entrepreneure croit surtout à l’avènement d’une nouvelle économie collaborative plus  solidaire, de partage et mobile.

Comment voyez-vous évoluer le coworking ?
Je pense que le coworking ne se limite plus seulement à un espace physique. Il se transforme en un état d’esprit fondé sur le partage d’idées, la solidarité, l’entraide, l’accompagnement, la mutualisation de compétences et de connaissances. En effet, l’heure est à la co-création et à la coopération. Cette dynamique est idéale pour créer, développer et réussir des projets en commun, pour améliorer la productivité, la créativité et la motivation. Elle préfigure les contours de l’intelligence collective et de l’entrepreneuriat social et solidaire.

De quelle manière cet état d’esprit va-t-il se propager ?
La démocratisation se fera notamment sous l’impulsion des générations  Y et Z, plus nomades et connectées que les précédentes. Ces générations aspirent à une autre façon de travailler et sont en train de s’organiser en conséquence grâce aux nouvelles technologies. Par exemple, il existe aujourd’hui des applications de matching professionnel qui permettent de se repérer et de se rencontrer dans des lieux opportuns facilitant les rencontres, notamment lors d’un événement, dans un espace public, un restaurant, etc. Ces coworkers vont tendre à utiliser les espaces de coworking comme des biens de consommation adaptés à leurs besoins : le bien-être, l’accompagnement entrepreneurial, le networking, les événements… Les lieux de coworking vont devoir évoluer et s’adapter pour les attirer et les fidéliser.

A quelle échéance ces transformations auront-elles lieu ?
Le mouvement est déjà en marche, l’économie collaborative s’organise avec les entrepreneurs, les freelances, les étudiants, les porteurs de projets… alors même que les espaces de coworking cherchent encore leur business modèle pour satisfaire la demande en pleine expansion. Les mutations de l’organisation du travail demandent du temps et un changement de mentalité. En tout cas, elles s’annoncent passionnantes à vivre !

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job et découvrez notre annuaire du bien-être au travail.

A lire aussi :
– Un espace de coworking avec plus de plantes vertes que d’ordinateurs !
– Les 6 coworking les plus « happy » de Toulouse

(1) Source : Etude « Coworking : concurrent en devenir de l’offre traditionnelle de bureaux », JLL, mars 2018.

Crédit photo : Unsplash

Étiquettes : ,

Plus d'articles de la même rubrique:

De
Article Précédent Article Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares