Confiance en soi : comment faire taire les pensées négatives ?

Glückliches Kind vor Tafel mit Muskeln aus Kreide dahinter

Les pensées et images négatives durablement entretenues ont un effet négatif sur notre estime et notre bien-être. Comment les maîtriser et les remplacer par des pensées bienveillantes ? Les conseils d’Annie Leibovitz, auteure de La boîte à outils de la confiance en soi (1).

Les pensées négatives sont des schémas mentaux, aussi appelés croyances. Une croyance est une pensée construite, très personnelle dont nous avons l’intime conviction qu’elle est vraie et qui nous sert de repère dans nos actes quotidiens, dans notre vision du monde, nos jugements sur-nous mêmes ou sur les autres. A force de ruminer les mêmes pensées négatives, celles-ci dépassent leur statut de simples pensées et ont un réel effet sur la façon dont nous nous voyons, mais aussi sur notre humeur.

Un exemple concret ?

La situation : Mon chef est passé sans me dire bonjour.
Ce que je ressens (émotions) : De la colère, de l’appréhension, de la peur.
Ce que je pense (pensées automatiques) : Il m’en veut. Il ne m’apprécie pas. J’ai fait quelque chose de mal.
Ce que je peux penser d’autre (pensées alternatives) : Il est préoccupé et a une urgence à régler.

Que pouvez-vous faire ?

Dans un premier temps, repérez vos pensées négatives. Ensuite, imaginez une autre interprétation tout aussi plausible, pour expliquer la même situation, mais positive cette fois-ci. Elle doit être au présent ou au futur, affirmative et créer de bonnes sensations quand vous la pensez. Entraînez-vous ! Vous pourrez ainsi dire « Stop » aux messages négatifs quand ils arriveront pour les empêcher de vous envahir et de vous nuire.

Faites également attention aux déclencheurs pour parvenir à les anticiper et mieux vous préparer : cela peut être une personne, une situation, un moment de journée…

Rappelez-vous enfin que si une pensée négative a beaucoup de pouvoir, une pensée positive est tout aussi puissante ! Remplacez donc vos pensées négatives par des contreparties positives? Ne regardez plus la difficulté mais plutôt l’opportunité, ne regardez plus vos lacunes, mais vos forces.

Les bienfaits

Des recherches scientifiques aux Etats-Unis ont montré qu’un état d’esprit positif multiplie par deux les performances.

Pour ne rater aucune actualité en matière de qualité de vie au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job.

A lire aussi :
– Témoignage : « Grâce au sport, ce qui me semblait impossible me parait désormais accessible ! »
– 3 exercices pour redorer son estime de soi

(1) Dunod.

Crédit photo : Fotolia – © Robert Kneschke

Étiquettes : ,

Plus d'articles de la même rubrique:

De
Article Précédent Article Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares