Ce qu’il faut retenir de l’enquête « HappyAtWork » 2017

rawpixel-com-250087 (1)

Meilleures-entreprises.com vient de révéler  son enquête « HappyAtWork » 2017 (1). Verdict ? Seulement 56% des Français se disent heureux au travail. Découvrez les entreprises les mieux notées par leurs salariés.

Progression professionnelle, environnement stimulant, management & motivation, salaire & reconnaissance, fierté et plaisir. Voilà les six thématiques permettant d’établir les classements « HappyAtWork » 2017. Chacune des 18 questions posées aux collaborateurs est évaluée sur une échelle de 1 à 5. Au total, 28 000 salariés travaillant dans 3 300 entreprises ont participé à cette enquête. Dans les 186 entreprises ayant obtenu le label « HappyAtWork », 71% des collaborateurs se sentent bien au travail, contre 56% en moyenne.

 

 

Il existe enfin un palmarès des entreprises les mieux notées par les candidats. En tête ? BlaBlaCar (moins de 1000 employés) et Orange (plus de 1000 employés). Au de-là de ces différents classements, on vous recommande de lire le supplément du quotidien Les Echos daté du 21 juin 2017 : Les Echos start consacre plusieurs articles très intéressants au bonheur au travail : « Les secrets des boîtes qui rendent leurs salariés heureux », « 5 recettes pour rendre votre N-1 heureux » (parmi lesquelles la reconnaissance), « L’entreprise libérée, stade ultime du bonheur au travail ? » ou encore « Chief Happiness Officer : poste stratégique ou poudre aux yeux ? ».

Deux citations clés :

Célica Thellier, responsable de l’étude et cofondatrice de Meilleures-entreprises.com :

“D’une part, il s’agit d’entreprises qui permettent à leurs salariés d’être dans la découverte, et d’apprendre au quotidien. D’autre part, elles les responsabilisent pour que chacun se sente partie intégrante du projet de l’entreprise et donner ainsi du sens à leur travail”

Joanne Watanabe, cofondatrice et responsable marketing de Ignition Program :

“Il y a des clichés sur le bonheur au travail : il serait assuré par des super locaux, des tables de ping-pong, des poufs multicolores ; il serait insufflé par des jeunes qui arrivent dans l’entreprise pour apporter de la modernité… C’est faux. Le plus important, c’est le cadre donné par la hiérarchie, qui doit valoriser la confiance et l’entraide.”

(1) Etude HappyAtWork réalisée par Meilleures-entreprises.com auprès de 28.000 salariés dans 3.300 entreprises, publiée le 21 juin par Les Echos START.

A lire aussi :
Les bonnes pratiques des « Top Employers »
Ce qu’il faut retenir du palmarès « Great Place to Work » 2017
Top 10 des entreprises où les stagiaires sont les plus heureux

Crédit photo : unsplash.

Étiquettes :

Plus d'articles de la même rubrique:

De
Article Précédent Article Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares