Bienvenue dans la rubrique : Marina Bourgeois

Connaissez-vous votre ikigai ?

pexels-photo-356269

Selon la tradition nippone, chacun porte en soi un potentiel qui ne demande qu’à s’épanouir…le fameux « ikigai ». Pas moins de six livres sont sortis sur le sujet ces derniers mois (1). La presse féminine, tout comme la blogosphère du développement personnel, s’en sont régalés… Pourquoi un tel engouement ? Explications. On le sait, les concepts « feel […]

LIRE LA SUITE

Portrait-robot des personnes les plus exposées au burn-out

photo-1504207742709-f7e8858f8a73

Existe-t-il un profil type de personnes susceptibles de s’épuiser au travail ? Certaines personnes sont-elles plus à risque que d’autres ? Marina Bourgeois, auteure de Burn-out. Le (me) comprendre & en sortir, dresse le portrait robot du « burn-outé ». Elles s’épuisent et se consument de l’intérieur pour leur métier. Qui sont ces hommes et ces femmes qui se sacrifient (bien […]

LIRE LA SUITE

Les 3 phases du burn-out

photo-1501772418-b33899635bca

Il est extrêmement rare qu’un burn-out survienne du jour au lendemain. Il s’agit, au contraire, d’un processus jalonné d’étapes et d’un état qui s’instaure chez sa victime insidieusement, presque sournoisement et qui hélas, chaque jour, gagne du terrain. Plusieurs phases peuvent être identifiées. Décortiquons-les.

LIRE LA SUITE

Burn-out : de l’importance de s’arrêter !

The text TIME TO BREAK appearing behind torn brown paper

S’il y a bien un après burn-out, il faut toutefois bien souvent passer par la case « arrêt maladie » (ou interruption d’activité pour les entrepreneurs). Et ce n’est pas si simple ! 

LIRE LA SUITE

Si, si…il y un « après » burn-out !

light box message : new life loading

Si je ne suis pas forcément adepte des articles du type « mon burn-out : une chance », « mon burn-out : une renaissance » ou encore « comment j’ai pu renaître de mes cendres grâce à mon burn-out », je dois reconnaître qu’il y a du vrai dans ces séduisantes affirmations. Il y a bien un « avant » et un « après » burn-out. Si, si…il y a bien un « après ».  Et même que ça peut être (bien) mieux qu’avant. Parlons-en…

LIRE LA SUITE