3 clés pour que l’espace de travail favorise le bien-être des salariés

Great Place To Work-©CD&B-BriagCourteaux

Les salariés attribuent en moyenne une note de 6,5 sur 10 à leur espace de travail. Ils sont huit sur dix à estimer qu’il a une influence sur leurs performances : 57% la jugent positive, 23% négative. Il a également des incidences sur le bien-être collectif (convivialité, capacité à collaborer, travail en équipe, etc.) et individuel (plaisir à venir travailler, fierté d’appartenir à l’entreprise, niveau de stress, etc.). Quels sont les clés pour un aménagement réussi ? Eléments de réponses avec Michel Cucci, Directeur Général de CD&B, cabinet d’experts en transformation des espaces de travail.

1° Replacer l’humain au cœur du projet

« En cas de déménagement ou de réaménagement de locaux, il est essentiel de consulter en amont les équipes et de les faire participer au projet. Le changement a besoin d’être accompagné. Nous utilisons, pour notre part, le Workplace Efficiency (WE) pour sonder les salariés sur leurs attentes, leurs besoins et les points qui leur permettraient d’être plus épanouis dans leur espace de travail, grâce à un questionnaire anonyme en ligne de 50 questions. De fait, l’état des lieux permet de mettre en lumière ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. »

2° Penser les lieux selon leur usage

« Plutôt que d’avoir seulement des bureaux fermés ou, à l’inverse, seulement un grand open-space, il est plus judicieux de veiller à redéfinir les espaces en fonction de leurs usages : des salles de réunion de plusieurs tailles, des cabines isolées pour se concentrer ou passer des coups de téléphone, des salles créatives, des zones de desk sharing, une cafétéria pour des rencontres plus informelles, une salle de détente… Résultat : il est possible d’améliorer la qualité de vie au travail, sans pour autant augmenter la surface des bureaux. »

3° L’indispensable implication des managers et de la direction

« Certaines entreprises dépensent des fortunes pour aménager des espaces de pause design. A quoi cela sert-il s’ils sont déserts à longueur de journée ? Si les managers, les chefs d’équipes et la direction n’investissement pas eux-mêmes les lieux, les salariés n’oseront pas forcément si aventurer. De même, si les relations ne sont pas bienveillantes et ne reposent pas sur la confiance, cela ne marchera pas. On peut très bien travailler dans une atmosphère détendue à la cafétéria, encore faut-il que ce ne soit pas mal vu en interne. Les locaux doivent ainsi refléter la culture d’entreprise et ses valeurs ».

Pour ne rater aucune actualité en matière de bien-être au travail, inscrivez-vous à la newsletter de My Happy Job.

Voici deux exemples de bureaux aménagés par CD&B :

  • Les locaux d’Orangina

OranginaSuntoryFrance_©CD&B-BriagCourteaux-11-2015

OranginaSuntoryFrance_©CD&B-BriagCourteaux-11-2015

OranginaSuntoryFrance_©CD&B-BriagCourteaux-11-2015

OranginaSuntoryFrance_©CD&B-BriagCourteaux-11-2015

  • Les nouveaux locaux de Great Place to Work, situés place de la République, à Paris

 

Great Place To Work-©CD&B-BriagCourteaux

Great Place To Work-©CD&B-BriagCourteaux

Great Place To Work-©CD&B-BriagCourteaux

Great Place To Work-©CD&B-BriagCourteaux

Great Place To Work-©CD&B-BriagCourteaux

Great Place To Work-©CD&B-BriagCourteaux

Great Place To Work-©CD&B-BriagCourteaux

Great Place To Work-©CD&B-BriagCourteaux

Étiquettes : ,

Plus d'articles de la même rubrique:

De
Article Précédent Article Suivant
8 shares